Salicande de Pauline Alphen

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 8.0/10 (1 vote pris en compte)

Les Éveilleurs, tome 1

Que dire de l’écriture de Pauline Alphen si ce n’est qu’elle est agréable, enchanteresse, elle invite au voyage et, en plus, n’est pas dénuée d’humour. Ce livre attise doucement mon envie d’écrire… je finirais peut-être par craquer…
Un roman qui fait plonger dans la fantasy douce et qui est un merveilleux hommage aux autres ouvrages de fantasy jeunesse mais pas seulement — je pense aux romans de Pierre Bottero, à Tolkien, etc… — ; un hommage au cinéma fantastique également — Star Wars, Jumanji… j’en passe et des meilleurs ! ^^

 

Les personnages mis en scène dans les Éveilleurs sont relativement nombreux mais un petit guide au début du roman permet de s’y retrouver. Et, surtout, chacun est mis en scène régulièrement si bien qu’ils deviennent familiers à la fin du roman, et même avant.
Claris et Jad sont les principaux protagonistes. Ce sont des jumeaux de 12 ans mais très différents l’un de l’autre. Claris est un peu garçon manqué, une vraie battante qui a envie de prouver sa valeur au combat… peut-être un peu pour rattraper le handicap cardiaque de son frère, qui le rend plus calme, plus posé et plus tourné vers les soirées bibliothèque à en apprendre toujours plus sur le Temps d’Avant.

 

A noter que l’histoire ne se situe pas tout à fait dans un univers de fantasy. Je m’explique : nous sommes en fait dans un futur parallèle où toutes les technologies ont été rayées, au profit du livre et d’un retour vers la nature, suite à la Grande Catastrophe. Un univers post-apocalyptique mais positif où la magie élémentaire fait une apparition timide. Finalement, “Les Éveilleurs” aborde toute la palette de la SFFF (^-^)
Ce premier tome a pour principal but de faire découvrir l’univers. Claris et Jad, en compagnie de la famille Borges, vont découvrir l’histoire du monde, son passé, ce qui existait avant la Grande Catastrophe et pourquoi elle a eu lieu. En parallèle, Ugh, frère de lait des jumeaux — comprenez : fils de leur nourrice —, découvre avec Blaise l’univers de Salicande entre Vieille-Ambre et Morteterre.
Un tome qui invite au voyage, pose le décor et les personnages, et m’a totalement embarquée.
D’autant plus que tout s’accélère dans la troisième partie avec une véritable aventure qui débute pour Claris et Jad sur fond de prophétie.

 

Pour conclure, je suis sous le charme des Éveilleurs de Pauline Alphen avec ce premier tome intitulé “Salicande“. Un tome d’introduction qui mène à la découverte d’un univers surprenant et de personnages charismatiques.

Voir aussi la Chronique d’Allan

Le Livre de Poche (2012) – 544 pages – 6€90 – ISBN : 9782013234115

Dans une vallée isolée, grandissent Claris et Jad. Ils sont jumeaux, se comprennent sans rien se dire, et vivent dans un univers où évoquer le passé est interdit. A Salicande, en effet, personne ne parle des Temps d’Avant, pas plus que de leur mère, disparue mystérieusement. Que s’est-il produit ? Y a-t-il un lien avec ces dons étranges dont les enfants semblent avoir hérité ?

 

 

Salicande de Pauline Alphen, 8.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *