s

Un historien se lance à la recherche d’un mystérieux soldat du nom de Sawyer qui aurait eu un rôle particulier pendant la seconde guerre mondiale notamment dans l’éventuel traité de paix signé entre l’Angleterre et l’Allemagne nazie…
1936. Les 2 jumeaux Sawyer sont qualifiés aux J.O. de Berlin, catégorie Rameurs et réussissent à obtenir une médaille de Bronze remise par Rudolph Hess en personne. Dans le même temps, la séparation commence à s’opérer entre les deux jumeaux.
1941. La guerre bat son plein, J.L. Sawyer 1 se retrouve à bombarder l’Allemagne nazie…

ALLAN:
Hallucinant, nous sommes trimballés en tout sens, incapables de savoir de quoi est faite l’histoire présentée dans ce roman.
Uchronie ? Peut-être pas seulement… On a le sentiment que quelque chose cloche comme si un traité avait été signé mais en même temps la guerre continue alors ? Où est la réalité, la fiction ?
Que viennent faire les 2 frères dans cette guerre l’un s’arrangeant pour essayer de favoriser un accord de paix et l’autre bombardant sans relache les villes allemandes.
Christopher Priest a réussi l’exploit de nous trimbaler encore une fois aux frontières de la réalité, de l’histoire et de l’uchronie…

ETIENNE
Ce roman est effectivement assez déstabilisant. En dépit d’une histoire tournant autour de la guerre, il n’y a pas vraiment d’action, il s’agit plus d’un roman psychologique basé sur les ressorts classiques de la gemmelité (amour/haine, transfert…) et sur ceux de l’uchronie.

Cette histoire est fortement enrichie par une documentation riche sur la seconde guerre mondiale vécue côté anglais, peut être un peu enjolivée (genre l’Angleterre dernier rempart contre la barbarie).
La fin est un peu trop convenue à mon goût, anticipée depuis au moins le milieu du roman. Dommage.

en tout cas, c’est une belle réussite d’arriver à être autant captivant avec aussi peu d’action. un tour de force.

Que s’est-il réellement passé dans la nuit du 10 au 11 mai 1941, cette nuit où Rudolf Hess s’est envolé d’Allemagne pour négocier la paix avec la Grande-Bretagne ? Son avion a-t-il été abattu par la Luftwaffe ? Hess a-t-il réussi sa mission sans en informer le Adolf Hitler ? Et pourquoi, dans certains documents d’archives, la guerre semble-t-elle s’être prolongée jusqu’en 1945 ? C’est à toutes ces questions que va tenter de répondre l’historien Sutart Gratton ; notamment en s’intéressant au destin exceptionnel de deux frères jumeaux, Joe et Jack Sawyer, qui ont rencontré Hess en 1936 aux jeux olympiques de Berlin
Denoël Lunes d’Encre (Mai 2005)455 pages 23.00 € ISBN : 2-207-25577-8
Traduction : Michèle Charrier
Titre Original : The Separation (2002)

Couverture : Benjamin Carre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *