Spiro

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 10.0/10 (1 vote pris en compte)

” Puis le temps s’accéléra si fort que les pouls devinrent pressions, les coeurs se vidèrent d’une substance aqueuse et mercurielle, les corps se déchargèrent et tout s’évanouit dans un brouillard magnétique. Des corps inertes dévêtus de leurs âmes aux yeux gravés, épitaphes rouillées et vestiges d’esprits distordus se déroulant sur l’asphalte et salivant du bitume à consonance de bronze. Quand les cloches tintèrent dans les visages cruels, les cadrans explosèrent… “

Etrange livre que nous propose Cédric Dessian, dans lequel nous voyons le narrateur résister d’une manière insoupçonnable à une situation qui se détériore rapidement dans un monde dirigé par des machines qui « dévore » les habitants…
L’écrit est sombre, les contenus du « spiroïde » effrayants et pourtant tellement bien décrits, bande sonore de tortures sans cesse renouvelées que le narrateur ne cesse d’écouter pour peut-être ne pas en oublier les victimes.
La nouvelle est courte donc à ne pas trop décrire, mais lisez, cela vaut le détour..
Une forme électronique existe à 4.90 €

Spiroïde : en forme de spires, en spirale. Spiroïde est ici un disque ; une musique cauchemardesque et surréaliste, rythmée par de monstrueuses machines avec lesquelles la ville dévore ses habitants. Kersten le sait profondément, il tente d’y échapper de toutes les manières possibles, puis livre à Marek quelques feuilles ; à travers elles, il dénonce et dépeint quelques systèmes spiroïdaux au mécanisme terrifiant et chaotique.
EdiLivre (Septembre 2008)36 pages 8.00 € ISBN : 9782356079329 En savoir plus

Spiro, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *