Steampunk de Didier Graffet & Xavier Mauméjean

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 10.0/10 (1 vote pris en compte)

9782842285302FS

Didier Graffet nous enchante depuis de nombreuses années par la qualité de ses dessins, le souci du détail et l’originalité de son oeuvre. Mais, comme bien souvent, l’illustration vient au service du texte et non l’inverse.

Dans ce sublime livre illustré, les rôles sont inversés et les textes de Xavier Mauméjean se sont mis au service des illustrations de Didier. Des illustrations toujours aussi soignées, nous faisant voyager dans un passé futuriste, où les bateaux volent, où les engrenages sont partout et où l’homme est aussi mécanisé. Tous les pans de l’humanité et de son histoire sont ici décrites au gré de l’imagination et des traits de l’illustrateur qui ne recule devant aucune mécanisation.

Nous retrouvons au gré de ces pages de nombreux personnages de notre histoire ou de notre culture comme Jack L’Eventreur. Le fait que Xavier se soit appuyé sur les illustrations pour texter l’image (Je sais bien que texter l’image n’existe pas, mais on va dire que cela fera opposition à Illustrer le texte ;)), fait que nous voyageons à travers de nombreuses époques, et sur des domaines bien différents.

Le plus impressionnant est que l’ensemble est totalement et parfaitement intégré, et si je n’avais pas su au gré des discussions que j’ai pu voir, que l’auteur s’était mis au service de l’illustrateur, je n’aurai jamais été en mesure de le deviner !

Pour résumer, ce livre montre une parfaite entente entre Xavier et Didier, dans un livre magnifique qui sera parfait au pied du sapin de Noël pour tous les fans de SF et particulièrement de Steampunk.

Le Pré aux Clercs (Octobre 2013) – 120 pages – 29.00€ – 9782842285302
Textes : Xavier Mauméjean
Illustrations : Didier Graffet

Et si Jules Verne et H G Wells avaient décrit une réalité possible ? Imaginons que depuis l’Antiquité l’homme domine la machine. Le progrès serait arrivé bien plus tôt. Dans ce monde de découvertes et d’explorations, les rétronautes visitent le passé, et de gigantesques usines flottent dans le ciel. Un sinistre docteur se livre à des expériences biologiques sur son île, des traceurs aériens pistent Jack l’Eventreur. 
Sans oublier les terribles envahisseurs venus de la planète Mars, le Colisée et ses courses d’unicycles ou Jesse James et son colt à capteur thermique. Bien d’autres merveilles appartiennent à ce théâtre mécanique. Pour la première fois, l’univers steampunk s’étend à travers l’espace et les temps.

Steampunk de Didier Graffet & Xavier Mauméjean, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *