Succubus Blues de Richelle Mead

Succubus Blues 1

Georgina est un succube, un de ses démons qui s’appuie sur la chair pour corrompre des âmes innocentes.
Sauf que Georgina n’est pas de ce genre et préfère ne prendre du flux vital qu’aux personnes déjà engagées sur la mauvaise pente, s’entourant par la même occasion d’immortels partageant peu ou prou ses convictions.
Elle travaille par ailleurs pour une librairie pour paraître avoir une vie normale et sa vie changera lorsqu’elle croisera le chemin de son auteur fétiche… et qu’un tueur se mettra à tuer sur son territoire.

Succubus blues est le premier titre lancé sous le terme «bit-lit » par les éditions Bragelonne et pour l’occasion tous les moyens ont été mis : plaquette spécifique, envoi d’épreuves non corrigées et même un mug (très sympathique d’ailleurs). Pour ce premier titre, ce n’est donc pas avec un vampire ou un loup garou que nous allons commencer («Bit » signifiant «Mordre ») mais bien avec un démon plus sexy.
Pourtant, contrairement à ce qu’on pourrait penser, le côté sexe ne ressort pas tellement (néanmoins suffisamment pour ne pas le mettre entre les mains d’un mineur) et la personnalité de Georgina est le point fort de ce premier roman puisque, bien que «démoniaque », elle fait preuve d’une grande grandeur d’âme en refusant de s’en prendre aux personnes réellement bonnes.
D’un autre côté, la relation amicale qu’entretienne Jerôme le démon en chef et Carter l’ange de la ville rend le combat entre le bien et le mal bien plus théorique que réel… D’autant que la conception du bien et du mal est ici revue et corrigée.
Ce livre est un pur régal et laisse augurer de bonnes choses pour la suite des parutions du genre.

Parmi les postes que l’enfer offre à une femme, succube peut sembler un choix de carrière plutôt sympa: la jeunesse éternelle, l’apparence de son choix, une garde-robe top-niveau et des hommes prêts à tout pour un simple effleurement. Pourtant, la vie de Georgina Kincaid – succube à Seattle – est bien moins glamour. Pas moyen de décrocher un rancard potable sans mettre en péril l’âme de l’heureux élu. Heureusement, son travail à la librairie du coin lui procure certaines satisfactions: livres à l’oeil et moka blanc à volonté. Et surtout: la possibilité d’approcher le beau Seth Mortensen, un auteur de best-sellers qu’elle rêve – mais s’interdit – de mettre dans son lit. Mais les fantasmes devront attendre. Quelqu’un s’est mis en tête de jouer les justiciers dans la communauté des anges et démons de Seattle. Bien malgré elle, Georgina sera propulsée au coeur de la tourmente. Et pour une fois, ses sortilèges sexy et sa langue bien pendue ne lui seront d’aucun secours.
Bragelonne (Février 2009)ISBN : 9782352942672 Titre Original : Succubus Blues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *