Sympt

La Lignée 1

Lorsque l’avion atterit sur l’aéroport JFK, aucune communication n’est possible avec l’équipage et les passagers ; après avoir pénétré dans l’avion, les équipes se rendront compte que tous les passagers sont morts, sans qu’il ne soit possible d’en définir la cause. Appelé en renfort, Ephraïm Goodweather, directeur d’une antenne du CDC (Centers for Disease Controle, Cendre de Contrôle des Maladies), ne peut que constater ce qui était déjà constaté… Pourtant, 3 survivants permettront peut-être de comprendre mieux ce qui s’est passé…

Guillermo Del Toro est plus connu pour ses réalisations cinématographiques (notamment l’excellent HellBoy ou encore le Labyrinthe de Pan) ; il signe ici, avec Chuck Hogan, le premier volet d’une trilogie qui s’annonce de très bonne facture sur les vampires.
Le premier point, et qui ne surprendra par ailleurs personnes, est que les descriptions sont très précises, comme s’il s’agissait d’un scenario de film… On retrouvera la spécification des différents lieux d’actions de façon très précises, les descriptions permettent de se figurer avec une extrême précision ce que voient les différents protagonistes.
Au niveau de l’histoire, le vampire est traitée ici d’une certaine façon comme une maladie contagieuse, une épidémie qu’il convient de contrôler et de maîtriser. Le point fort est très certainement d’avoir réussi à mêler légendes populaires et sciences dans un récit endiablé.
La situation familiale d’Ephraïm n’étant qu’un élément supplémentaire rendant le personnage plus humain.
Le titre est prévu pour Septembre et ne manquera certainement pas de faire parler de lui.

Tapis dans l’ombre, les vampires sont là depuis toujours, à attendre. Leur heure est à présent venue.
Depuis son atterrissage à l’aéroport JFK à New York, un avion en provenance de Berlin ne répond plus à la tour de contrôle. Le spectacle qu’Ephraïm et son équipe d’épidémiologistes découvrent à bord a de quoi glacer le sang : tous les passagers sauf quatre sont morts, en apparence paisiblement. Ont-ils été victimes d’un attentat au gaz ? D’une bactérie foudroyante ?
Lorsque, le soir même, deux cents cadavres disparaissent des morgues de la ville, Ephraïm comprend qu’une menace sans précédent plane sur New York. Lui et un petit groupe décident de s’organiser. Pas seulement pour sauver leurs proches. C’est la survie de l’humanité entière qui est en jeu…

Presses de la Cité (Septembre 2009 )447 pages 9.99 € ISBN : 9782258080744
Traduction : Hélène Collon
Titre Original : The Strain (2009)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *