Tempête intergalactique d’Alan Dean Foster

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

Année Starwars :-22

ils aiment bien les “tempete” chez starwars. Après la tempete approche d’élaine cunningham et tempete sur cestus de steven barnes, voici donc tempete intergalactique. C’est d’ailleurs un peu idiot : à force de refuser de faire une traduction littérale du titre pour “coller” au marché national, nous avons droit ici à un curieux quiproquo. Elaine cunningham avait titré “before the storm” (avant la tempete) qui avait été francisé en “la tempete approche”. Ici, le titre original était “the approaching storm”…

Deux paires de jedi s’illustrent dans ce titre : classiquement Obi-wan kenobi et son padawan anakin, et Luminara qu’on connait peu (dans les romans, sinon elle est dans la série clone wars, dans Episode II et peut etre d’autres trucs) et sa padawan Barriss, qu’on avait déjà croisée il y a quelques années dans le dyptique assez moyen “guérisseuse Jedi”.

Heureusement, ce titre est bien meilleur. Il n’a pas une intrigue très excitante : une petite planète veut faire sécession et comme elle a beaucoup d’alliés, sa défection en entrainera d’autres. Les Jedi sont envoyés en mission diplomatique. C’est donc un titre isolé dans le sens où, à part les personnages centraux, l’intrigue ne se raccroche à rien d’autre. Pas forcément une mauvaise chose même si j’aime bien quand un SW fait “avancer le schmilblick”.

Quelques scènes d’actions ponctuent ce titre “diplomatique” et il est bien rythmé. Quelques détails mineurs me dérangent un peu : anakin fait torturé tout au long du titre, ce qu’il n’était pas vraiment à cette époque (ça doit être pour illustrer les capacités de psychologue de Barriss) et les Gwurran sont complètement absents du dénouement : bien la peine de les avoir introduits !

Mais cela reste assez secondaire: avec le très bon “vol vers l’infini”, la fin d’année 2008 est donc un bon cru starwars.
Quatrième : La République connait des heures sombres. Pour devancer des projets nuisibles de sécession, elle comtpe sur le Ralliement d’Ansion, une planète apparemment sans importance. Mais une inimitié de longue date, qui divise les citadins et les nomades de cette contrée, semble faire obstacle à cette coalition. Obi-wan et Luminara Unduli se portent volontaires pour calmer les affrontements de demandent à leurs deux élèves, Anakin et Barriss, de les accompagner.
Certains habitant d’Ansion, conduits par Soergg, sont bien décidés à tout mettre en oeuvre pour les empêcher d’accomplir leur mission…
Les Jedi devront recourir à la toute-puissance de la Force s’ils veulent avoir une chance de vaincre sans y laisser leur vie !

Fleuve Noir : (Novembre 2007) -345 pages – 8.00 € – ISBN : 2265085146 – enfants
Traduction :Florence Mantran
Couverture :Cliff Nielsen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *