Tous nos contretemps d’Elan Mastai

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

Tom barren a le profil du looser par excellence : Dans un monde où tout est automatisé, où l’invention d’un moteur permet d’avoir des ressources énergétiques illimitées, et où il est issu d’une famille où les recherches du père pourraient lui permettre de vivre de façon relativement tranquille dans ce monde idéalisé issu de l’imagination des années 60.

Mais Tom n’arrive décidément pas à s’intégrer et il ne sent pas réellement à sa place et alors que son père travaille sur le voyage dans le temps et a prévu de faire la première expérimentation, notre homme trouve le moyen de faire capoter le départ de la chrononaute en cheffe et la remplace à la volée…

J’ai réussi à empêcher le Moteur de Goettreider de détruire la moitié de l’Amérique du Nord, mais ce Moteur et le monde que sa puissance sans limites a fit naître… Tous cela n’a jamais existé.

Eh oui ! il réussit à planter le passé en empêchant le réel démarrage de ce fameux Moteur avec pour conséquence directe de plonger le futur (en fait son présent) dans une nouvelle orientation (notre présent)… Vous ne comprenez rien ? Pour faire simple, nous devons notre monde si peu évolué (au regard du sien) à Tom qui nous a détruit un avenir qui semblait idéal.

Las, il se trouvera notre monde bien plus sympathique que le sien et toute la question qui tourmentera son esprit est de savoir ce qu’il doit faire. Avec beaucoup d’humour, Elan Mastai nous plonge en même temps dans le voyage temporel et dans le questionnement sur nos choix et leurs conséquences. Le personnage de Tom est attachant, en mode gaffeur modèle XXL.

…lire un livre où chaque mot est fixé à sa place par les choix délibérés d’une vision dominatrice, où l’on soumet l’agencement de sa propre imagination à un étranger qu’on a toutes chances de n’avoir jamais rencontrer, relève d’une sorte de plaisir masochiste.

J’ai trouvé particulièrement bien pensé les approches pour le voyage dans le temps qui explique à quel point la vision que nous en avons ne fonctionne pas nécessairement (une histoire de placement géographique non aligné dans le temps). Un récit riche qui nous présente un futur idéalisé et notre présent et nous questionnant donc notre place…

Folio SF (mars 2019) – 523 pages – 8.40€ – 9782072827761
Traduit par : Jean Bonnefoy (Canada)
Titre Original : All our wrong todays (2016)
Couverture : Ugo Bienvenu

Dans le monde de Tom Barren, la technologie a mis fin aux maux de l’humanité : il n’y a plus ni guerre ni pauvreté, et les avocats sont toujours mûrs à point. Mais Tom n’est pas heureux. Il a perdu la fille de ses rêves. Et que fait-on quand on a le cœur brisé et qu’on dispose d’une machine à voyager dans le temps ? Une connerie monumentale. Tom est désormais piégé dans un monde terrifiant, qui n’est autre que le nôtre, et cherche désespérément à réparer son erreur pour rentrer chez lui. Jusqu’à ce qu’il découvre des versions bien plus plaisantes de sa famille, de sa carrière et de la femme de sa vie. Doit-il revenir à son existence parfaite mais solitaire, ou bien rester dans notre réalité chaotique auprès de son âme sœur ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *