Trace (La) de Fr

Je suis arrivé trop tard. Mon corps flétri et perclus m’a rendu tortue à l’heure où j’aurais dû être lièvre. Je désirais tant revoir l’objet qui bouleversa ma vie, la coupe bénie la coupe miraculeuse… Elle est là, enfouie au plus profond de la terre…

Quand Emmanuel de Saint André recevra l’appel d’un avocat new-yorkais, désireux de le rencontrer au plus vite dans le cadre d’un héritage “particulier”, Emmanuel ne pense pas qu’il sera lié à une des quêtes les plus anciennes de la réligion catholique.
En effet, nul n’a oublié dans quelles conditions est mort le Christ et la légende courant sur le récipient qui recueillit son sang.
Mais nul ne sait que consécutivement à cet acte d’amour qu’il a offert à tous, le malin a décidé de mener sa propre quête.
Le secret est d’importance et Emmanuel de Saint-André va découvrir à travers sa quête, la personnalité de son aieul et le secret pesant sur sa famille.

D’aucuns ne manqueront pas de faire le rapprochement entre cette oeuvre et le Da Vinci Code dont le succès n’est plus à prouver.
Il est certain que le succès du Da Vinci Code a ouvert la porte à La Trace et il est certain que ce roman ne sera pas le dernier à surfer sur la vague.
Pourtant, le contenu n’a absolument rien à voir.
Là où Dan Brown revendique un thriller et uniquement un thriller, les trois auteurs de La Trace n’ont pas hésité à franchir le pas “fantastique”. C’est donc autant les conséquences d’une possible existence du mal et de sa traduction dans la vie “réelle” qu’une croisade moderne pour découvrir un objet de légende.
L’aventure d’Emmanuel sera autant l’occasion de pourchasser le Graal – tout en se défendant contre ceux qui voudraient bien garder le secret – mais sera aussi l’occasion d’en apprendre plus sur ces origines. Il est aussi intéressant de noter que le s personnes qui souhaitent garder le secret sur le Graal ne sont pas uniquement ceux qui sont opposés au bien. Les représentants religieux ont aussi des raisons de vouloir cacher l’existence de la précieuse coupe.
Un livre qui réconciliera les amateurs d’ésotérisme qui ont ressenti une pointe de déception à la lecture du Da Vinci Code.
A noter que ce titre est le premier des éditions Tolège qui souhaite faire de cette maison d’édition une maison spécialisée dans ce domaine…

Quand Emmanuel de Saint André recevra l’appel d’un avocat new-yorkais, désireux de le rencontrer au plus vite dans le cadre d’un héritage “particulier”, Emmanuel ne pense pas qu’il sera lié à une des quêtes les plus anciennes de la réligion catholique.
En effet, nul n’a oublié dans quelles conditions est mort le Christ et la légende courant sur le récipient qui recueillit son sang.
Mais nul ne sait que consécutivement à cet acte d’amour qu’il a offert à tous, le malin a décidé de mener sa propre quête.
Le secret est d’importance et Emmanuel de Saint-André va découvrir à travers sa quête, la personnalité de son aieul et le secret pesant sur sa famille.

Emmanuel de Saint-André hérite du secret de son arrière-grand-père : un antique parchemin qui donne la clef pour parvenir au Saint Calice qui reçut autrefois le sang du Christ.

Pour accéder au Graal, Emmanuel de Saint-André devra comprendre le cheminement initiatique parcouru par son arrière-grand-père depuis cinquante ans et affronter un ordre mystérieux qui veut détruire la preuve de la divinité du Christ depuis 2000 ans.
Tolège (Septembre 2006)372 pages 22.00 € ISBN : 2-916-64300-1 Couverture : Tristan Badoual

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *