Traité de Démonologie d’Edouard Brasey

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 8.0/10 (2 votes pris en compte)

Dans la poursuite de ce qu’Edouard nous a déjà proposé, le traité de Démonologie va vous permettre d’apprendre un maximum de choses sur ces créatures très liés aux religions. De leur création à leurs caractéristiques, le livre balaie à nouveau dans le détail l’ensemble de ce qui concerne donc ces diablotins.

J’ai pu apprendre un certain nombre de choses, dont notamment que Lucifer, Satan, … sont des démons différents représentants chacun un des péché capital… qui se révèle être 8 au final. Le texte contient un nombre de références impressionnants et ai mené avec beaucoup de sérieux.

Pourtant, mais mes connaissances ne me permettront pas de répondre à la question, l’approche des démons dans les religions s’appuient sur les religions “chrétiennes” et j’aurai été curieux d’en apprendre un peu plus sur les pendants déjà dans les autres religions monothéistes (Judaïsme et Islam) mais aussi leur existence d’entre d’autres types de religion comme le bouddhisme…

Le Pré-aux-Clercs (Février 2011) – 432 pages – 19.00€ – 9782842283810

Couverture : Elodie Saracco

Ce traité fait le point avec exhaustivité sur ces créatures surnaturelles que nous appelons communément “Démons”. Il évoque la présence de ces derniers dans les différentes cultures, religions et traditions ésotériques et analyse leurs fonctions.

En interrogeant les écrits des occultistes du passé, Edouard Brasey donne au lecteur les clés pour mieux comprendre ces entités infernales qui suscitent l’effroi et, pourquoi pas, apprendre à les invoquer – à ses risques et périls, bine entendu !

Deux textes de “démonologues” célèbres, Les Incubes et les Succubes de Jules Delassus (1897) et Le Temple de Satan de Stanislas de Guaïta (1915), ainsi que le grand tableau de la monarchie infernale et le gouvernement de l’enfer, viennent compléter ce grimoire démoniaque.

Traité de Démonologie d'Edouard Brasey, 8.0 out of 10 based on 2 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *