Tron de Brian Daley

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 5.0/10 (1 vote pris en compte)

Dans le monde des programmes, le MCP détruit tous les programmes qui croient encore à l’Utilisateur, prenant peu à peu seuls les commandes d’un monde violent. La volonté du MCP est simple : il veut conquérir le monde des Utilisateurs après celui des machines.  Pourtant, certains programmes, tels Tron, ne se laissent pas faire et essaie de renverser le diktat du MCP.

Dans le monde réel, Flynn a du quitter sa société mais ne résistera pas à l’appel de son ancienne petite amie et du créateur du programme Tron, qui s’inquiètent de l’attitude de leur responsable. Par machines interposées, Flynn affronte le MCP jusqu’à ce que l’improbable ait lieu : Flynn est catapulté dans la grille des programmes et devra s’habituer à un monde hostile, monde dans lequel le MCP a décidé de détruire l’Homme dans la machine.

J’ai trouvé cette novélisation (pour rappel lorsqu’un livre est adapté, c’est une adaptation mais lorsque le film est mis en livre, on parle de novélisation), au détour d’une brocante et, période oblige, je n’ai pu m’empêcher de prendre ce roman rappelant les années 80. Je ne me souvenais d’ailleurs pas que les costumes étaient aussi kitchs :). L’histoire est connue et pour tout dire peu originale (en tout cas à notre époque) : il s’agit de la lutte de l’homme contre la machine, à ceci près que, dans notre cas, c’est l’homme qui rentre dans l’ordinateur pour vaincre le tyran binaire.

La rentrée dans l’univers informatique est d’ailleurs très tardive au niveau de l’histoire, et j’ai trouvé très drôle le fait que chaque programme était le miroir de son créateur. Le MCP n’est agressif que parce que son créateur est prêt à tout pour monter les marches du pouvoir.

Je ne dirai pas que ce roman est un chef-d’oeuvre, même pas qu’il faut le détour… Je ne l’ai lu que par amusement et par “nostalgie” de ce film qui reste un grand classique. Mais il se lit, donc, cela vous permettra d’avoir le pendant à l’actuel sortie cinéma.

Le Livre de Poche (Novembre 1982) – 252 pages – 9782253031079

Couverture : Production Walt Disney

Traduction : Philippe Rouard

Titre Original : Tron (1982)

Les Intelligences Artificielles équivalant à des milliards de cerveaux humains sont maintenant disponibles.

Rapidement, deux mondes s’opposent : celui des Utilisateurs et celui des Programmes. Et le deuxième est en train de prendre inexorablement le contrôle du premier.

L’éclair du laser surgit et Flynn, l’informaticien, passe brutalement du côté de Tron, le champion électronique.

Flynn découvre alors avec stupeur l’envers du décor : la grille des jeux vidéo est l’arène de la mort. La guerre est partout. La désintégration instantanée est la sanction dans ce monde où vitesse et réflexes sont les seules chances de survie.

Tron de Brian Daley, 5.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *