Une étoile m’a dit de Fredric Brown

Dans le haut du panier pour ce recueil de 8 nouvelles d’un des maîtres de la nouvelle. Il faut reconnaitre que tous les recueils de Brown ne se valent pas, tous ne recourent pas à l’humour non plus, autre caractéristique de Brown.
Ici, on a les 2 : de bonnes nouvelles et de l’humour. Quelques petites perles (Mitkey ou anarchie dans le ciel) se distinguent tout de même par rapport à d’autres plus classiques (quelque chose de vert dont on devine la chute à des kms…).

“Le dernier homme sur la Terre était assis tout seul dans une pièce. Il y eut un coup à la porte…” Effrayant ? Quand soudain les étoiles se mettent en mouvement, est-ce un prélude à la fin du monde, ou seulement un message à destination des hommes ? Et que feriez-vous si tout à coup votre chien, hilare, vous adressait la parole ? Si une souris nommée Mitkey vous demandait son chemin ? Huit nouvelles par un des maîtres de la forme courte, huit chefs-d’oeuvre savoureux d’humour et de sagesse où cohabitent pour le meilleur Napoléon Bonaparte et d’improbables Monstres-aux-Yeux-Pédonculés
Folio SF (2001)300 pages 5.30 € ISBN : 9782070416691
Traduction : Jacques Papy
Titre Original : Space on my hands (1954)

Couverture : Adri Berger / stone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *