Utopiales 2019 – Jour 2/4

La deuxième journée des Utopiales démarre sur la même base de la précédente à savoir avec beaucoup de conférences autour des Sciences et de la Science-Fiction (44 conférences) et une remise de prix, le prix Verlanger.

Donc il ne s’agira plus de dire que le genre n’attire pas les foules, il était bien difficile à avancer dans les travées…

Début journée avec un échange sur Le Brexit, une forme d’utopie avec Michael Drolet et Ugo Bellagamba… A noter que cette conférence avait l’avantage d’une part de nous rappeler ce que sont utopie et dystopie et d’autre part de nous apporter un regard intéressant quant aux raisons qui ont eu pour conséquences cette situation. Conférence suivie dans la foulée par Qui a peur de la méchante IA avec Olivier Paquet, Olivier Parent et Pierre-Antoine Gourraud sous modération d’Estelle Blanquet.

Les interviews faites dans la journée m’ont rendu plus difficile le suivi des conférences de la journée, en espérant que je puisse faire mieux demain, puisqu’il ne me restera qu’une interview à réaliser :).

Les interviews du jour (et dans l’ordre) :

Vous trouverez les retranscriptions bientôt :).

Avant de partir des Utopiales, il était important de suivre la remise du Prix Verlanger avec Sara Doke, Sylvie Miller et Marie… en présence de Patrick Dewdney qui devra transférer le prix (par la bise) à Jean-Daniel Breque traducteur de Les meurtres de Molly Southbourne au Belial.

Avant de rentrer, un détour vers les 30 ans de l’Atalante durant lequel nous avons pu voir Patrick Couton et Pierre Bordage partager un temps musical avec nous… Encore une bonne journée pour faire simple 🙂

A demain, avec en premier lieu l’Observatoire de l’imaginaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *