Vampireville d’Ellen Schreiber

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

Vampire Kisses, tome 3

« Vampireville« , troisième tome des (més)aventures de Raven est dans la droite ligne des deux premiers. Toujours beaucoup de fraîcheur et d’humour et une problématique toute simple. De quoi construire une histoire courte qui remue bien et qui nous fait passer un bon moment de lecture.

Malgré tout, je trouve que les personnages évoluent peu pour le moment. Raven est toujours dans cette fascination préadolescente pour les vampires, et plus particulièrement pour son vampire, Alexander. Elle ne grandit pas de ce côté là et ne souhaite qu’une chose, le rejoindre dans le monde de la nuit. Elle est mignonne mais je pense que ce point peut devenir lassant. L’autre personnage central est donc Alexander, le vampire de Dullsville et, ce qui me gêne chez lui, c’est qu’il conserve beaucoup de mystère et ne se dévoile quasiment pas, on ne sait absolument rien de son passé, qui doit pourtant être très riche. Ce sont donc deux choses qui permettraient aux tomes suivants d’être bien meilleurs. Malheureusement, ils sont déjà écrits ! lol

Je vous l’ai dit, « Vampireville » prend la suite directe de « Cercueil Blues » et, Raven et Alexander, recherchent activement les nouveaux vampires de la ville, les jumeaux Jagger et Luna. Une enquête sur le fil du rasoir où Raven joue avec le feu. Une petite histoire bien rythmée, sans prise de tête, que j’ai eu plaisir à lire pour Raven, que je trouve très attachante, mais qui, à mon sens, récèlait moins de surprises que les tomes précédents. La fin nous laisse cependant avec une envie irrésistible de lire la suite ; un très bon point pour Ellen Schreiber.

Pour conclure, « Vampireville » est dans la droite ligne de la série Vampire Kisses, une petite aventure simple et rythmée en compagnie d’une héroïne très attachante et amusante. De quoi se rafraîchir les neurones ! (^-^)

«   Il y a un vampire de trop dans cette ville !
  Pas facile d’avoir une relation amoureuse avec un vampire: Raven doit aller au lycée le jour et ne peut voir son petit ami Alexander qu’à la nuit tombée…
  Et voilà qu’il faut désormais se méfier des ténèbres qui les abritent car le rival éternel d’Alexander a décidé de s’installer en ville pour de bon! Comme si ça ne suffisait pas, sa sœur Luna l’accopagnel: elle veut elle aussi morde à pleines dents dans une histoire d’amour.
  Raven doit absolument faire fuir les deux intrus avant que Dullsville devienne Vampireville! »

Castelmore (2011) – 215 pages – 12€90 – ISBN : 9782362310249

Traduction : Nenad Savic

Couverture : Anna Lyubimtseva

Titre VO : Vampireville (2006)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *