Vents de Spica (Les) de Andr

Un attentat dans la Cité d’En-Haut détruit une grande partie des laboratoires. Mme Ha pousse son assistant Ariel, un adine, a enquêter sur les raisons de l’agression.
Dans les montagnes proches, un mal étrange anéanti la population locale et une jeune fille partira vers la cité d’en Haut pour ramener un médecin et rencontrera les enquêteurs auxquels elle se joindra.

Ce roman est un moyen de découvrir un nouvel univers où un empereur régnait avant de partir et d’abandonner ses sujets sans information quant à son devenir.
L’histoire semblait bien partie : un attentat inexpliqué, tendant à détruire les derniers vestiges d’une civilisation avancée, et un mal étrange qui décime des populations campagnardes.
Quand en plus les enquêteurs croisent la route de la jeune fille envoyée chercher un médecin, on croit deviner qu’un lien, aussi improbable soit-il, liera les deux faits… Et non. Il semble bine que les deux soient bien distincts sans aucune interaction. Ce qui nous rend partiellement frustré, d’autant que le rythme du roman n’est pas à proprement parler « entraînant ».
Finalement, beaucoup de longueurs et peu de réponses et le sentiment de passer à côté de la découverte du monde.

LA CITE D’EN HAUT, étrange métropole où se côtoient humains et hommes-bêtes, est soudainement bouleversée par un attentat terroriste… Pour élucider la cause de ce dernier, une expédition est formée comprenant un homme-chat, un adine humain et une jeune fille des collines bleues, qui vont devoir braver LES VENTS DE SPICA…
Black Coat Press Rivière Blanche (Novembre 2008)20.00 € ISBN : 9781934543276 Couverture : Grillon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *