Vol des harpies (Le) de Megan Lindholm

Le Cycle de Ki et Vandien 1

Ki, jeune femme du peuple Romni, des gens du voyage, escalade une falaise qui l’amène vers sa vengeance. Le nid des créatures qui ont assassiné sa famille. Des Harpies, créatures cruelles et voraces pour certains, proches de divine pour d’autres sur ce monde. Mais pour l’instant, seule la rage de faire payer la disparition des êtres aimés fait avancer Ki. La suite n’a pas d’importance pour elle. Pourtant il y en aura une, qui lui permettra peut être de reprendre goût à la vie.

Avis sur la version Mnemos
D’abord, et pour me débarrasser de ce point négatif. Mesdames et messieurs de chez Mnémos, ça faisait un bout de temps que je n’avais pas lu un bouquin avec autant de coquilles. Pas super ça.

Voilà, c’est fait, passons à plus intéressant, le livre.

Avec ce premier volume du cycle de Ki et Vandien, Megan Lindholm pose les pierres d’un nouveau monde, et nous présente ses deux héros, Ki, jeune femme romanichelle, et Vandien, jeune noble répudié. L’histoire commence dans un éclat de violence que la colère et la haine savent si bien nourrir, et que l’auteur nous fait parfaitement partager. Comme elle va savoir le faire pour le reste du récit, dont le thème principal est le souvenir des êtres chers disparus et le refus de leur oublie.
Pour ce qui est du décor, Legan Lindholm s’offre un monde aux multiples races, à la géographie diverse. En prime, elle a choisi un moyen bien pratique de nous le faire parcourir, avec une héroïne sans attache, que ses deux chevaux et sa roulotte, enfin jusqu’à la fin de ce premier tome.

Plus qu’à attendre la suite pour développer tout ça. Mais au vue de la production passée de l’auteur, je doute que l’on s’ennuie.

La jeune Ki voit rouge le jour où sa famille se fait massacrer par les Harpies, ces créatures ailées sacrées aux yeux de tous. Bravant l’interdit, elle détruit le nid de l’une d’elles et la tue. Désormais poursuivie sans relâche, tant par les harpies que par leurs nombreux serviteurs humains, et prête à tout pour leur échapper, Ki accepte de convoyer un hcargement vers la lointaine Diblun, quitte à devoir emprunter le redoutable “Col des Soeurs”. Un seul homme, Vandien, voleur de profession, ose la suivre et se dresser à ses côtés contre la toute puissance des harpies. Leur périple s’annonce long et périlleux.
Mnémos Icares (Mars 2004)286 pages 6.70 € ISBN : 9782290348697
Traduction : Xavier Spinal
Titre Original : Harpy’s flight (1983)

Couverture : Michael Welply
283 pages 19.00 € ISBN : 2-915-15918-1
QuatrièmeKi est une jeune Romni endeuillée : Sven, son mari, et leurs deux enfants ont été dévorés par une harpie. Dans un acte de vengeance désespérée, la jeune femme attaque et détruit un nid de ces créatures. Désormais, les harpies vouent à Ki une haine sans merci.
La jeune Romni décide alors de reprendre la route et accepte, pour une grosse somme d’argent, de transporter un colis au travers de montagnes enneigées réputées infranchissables. En chemin, elle rencontre Vandien, jeune voleur et personnage étonnant qui l’accompagnera dans un périple semé d’embûches, et l’aidera à comprendre ce qui se trame derrière cette mystérieuse mission…

Laisser un commentaire