Walhalla de Clive Cussler

Lors de son voyage inaugural, Le Dauphin D’Emeraude, luxueux navire de croisière, prend soudain feu, et sombre. Dirk Pitt et une équipe de la NUMA, en expédition dans les parages, aperçoivent le brasier et parviennent à sauver une partie de l’équipage et des passagers.

Etrangement, malgré la sophistication du Dauphin d’Emeraude, les systèmes d’alarme n’ont pas fonctionné et l’incendie semble s’être déclaré de façon tout à fait inexpliquée. Dirk Pitt ne peut croire à un mauvais coup du hasard. L’ingénieur du navire, inventeur génial d’un moteur à propulsion hydraulique, a péri dans la catastrophe, mais sa fille Kelly a survécu et elle explique à Pitt que la vie de son père était menacée depuis sa découverte.

Dirk Pitt et son fidèle acolyte, Al Giordino, veulent en savoir plus sur le drame du Dauphin d’Emeraude et partent explorer l’épave à bord d’un petit submersible. Lorsqu’ils remontent à la surface, leur bateau et l’équipage de la NUMA se sont volatilisés : il apparaît vite qu’ils ont été victimes de pirates. La piste criminelle ne peut désormais plus être écartée…

Dirk Pitt est confronté à une organisation internationale prête à tout pour mettre la main sur le brevet du moteur à propulsion hydraulique. Ils ne reculeront devant rien pour parvenir à leurs fins, même si cela implique le massacre de milliers d’innocents. Meurtres, prises d’otages, attentats, combats aériens entre les tours de Manhattan, batailles navales, cette nouvelle aventure va mener Dirk Pitt au-delà de la réalité, sur les traces du légendaire Capitaine Némo, jusqu’au Walhalla, le Paradis des Vikings…

Du Classique !
On retrouve avec plaisir Dirk Pitt dans ce nouvel hymne à sa gloire. Les ingrédients habituels d’un Cussler sont presque tous là : des méchants qui veulent dominer le monde, des menaces sur l’humanité, des jolies filles (peu cette fois ci), des légendes qui se réalisent et de la science fiction dans le sens où le roman s’appuie sur des avancées technologiques qui n’existent pas. De la science fiction soit, mais on est au pire en 2010, pas en l’an 2800 ou 28 000.

Et finallement, on se laisse encore prendre au jeu/piège : on ne lache pas le livre avant de l’avoir fini.
Un petit bémol par rapport aux précédents tomes : Dans chaque livre, plusieurs fils conducteurs finissent par se rejoindre. Ici, ils sont plutot traités les uns à la suite des autres et non en parallèle les uns par rapport aux autres. Cela ne donne pas la fluidité de la lecture habituelle.

Une bonne cuvée de Cussler quoi : il ne se foule pas mais c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes n’est ce pas ?

Grasset Grand format (2004)350 pages 19.00 € ISBN : 2-246-63961-1 Titre Original : Valhalla rising (2001)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *