Waylander de David Gemmell

Cycle de Drenaï 1

Waylander, le pire tueur à gage du moment, a assassiné le roi des Drenaïs. Il est recherché par tout un peuple. Mais les commanditaires du régicide trahissent Waylander, celui-ci se venge et le voilà maintenant poursuivi par toute une armée d’envahisseurs.
Le royaume est déstabilisé. L’empire Vagrian n’attendait que cela pour déchaîner ses hordes de combattants et mettre le pays à feu et à sang, tuer et piller sans discernement.
Dans sa fuite, Waylander sauve un prêtre de la source à contrecŒur et le voilà embarqué dans une suite d’aventures qui menacent de le refaire devenir faiblement humain. Finalement le prêtre pacifiste devra se muer en guerrier et combattre les terribles membres de la Confrérie noire. Pour Waylander une quête impossible lui est proposée pour sa rédemption, retrouver l’armure magique du roi Niallad pour aider les Drenaïs dans leur lutte.
L’invasion commence. Les Drenaïs ont peu d’armée à opposer et leurs troupes suivent des généraux différents. Les Vagrians accentuant leur avance sur plusieurs fronts et se heurtent à une étonnante résistance d’un petit peuple limitrophe. Puis c’est la forteresse de Dros Purdol qui bloque le meilleur général des envahisseurs. Mais les forces du peuple guerrier sont tellement impressionnantes que cela ne fait que reculer l’échéance.

Est-ce que Waylander réussira dans sa quête, même persuadé de mourir ?
Les prêtres de la source vont-ils combattre et garder leur foi?
Les Drenaïs seront-ils vainqueurs et à quel prix ?

Smaug : Superbe roman d’aventure.
Si la magie est presque absente de cette histoire les prêtres de la Source et leurs opposés, ceux de la Confrérie Noire, apportent une touche de mysticisme guerrier.
Waylander est parfaitement réussi en assassin poursuivi par un noir destin. Il y a du Elric dans ce personnage et sa volonté de fer de parvenir finalement à la rédemption en payant le prix est impressionnante.
J’ai beaucoup aimé également les caractères très bien construits et fouillés des différents personnages. Ils sont diaboliquement humains. Peu échappent aux attraits du coté obscur comme dirait un chevalier d’un autre temps.
Ce livre est très près du roman historique.

Ce grand moment d’héroic-fantasy est vraiment à consommer sans modération.

Dilvich : Situé avant Légende, Druss la Légende, on retrouve tous les marques de Gemmell, guerrier hors pair, mais surtout ayant confiance dans la maxime, «il suffit de le vouloir pour le faire », ce qui transforme en quelque jour un personnage néophyte dans l’art de la lame en épéiste aguerri. Personnage déchu, soit par la vieillesse, soit par la vie, comme pour ce récit, mais qui se reprend et défait les ennemis d’un monde qu’il voudrait oublier.
J’ai lu sur un forum, que ces récits de Gemmell avaient le défaut de donner une impression de coller/copier. Je ne pouvais contredire cet avis. Mais je ne peux aussi aller à l’encontre du plaisir que j’ai à lire, à suivre les aventures de tous ces héros, que ce soit Waylander, Druss, Charéos, Kiall, Dace/Tarantino, ou Parmenion…

En fait, que demander de plus, pour de l’heroic fantasy, que tout ce que nous donne David Gemmell. De l’héroïsme, des combats, des personnages forts, de l’amour, une croyance en l’humanité. Un choix de personnages dans lesquels on peu vivre autre chose, être un héro qui même s’il ne survit pas à l’adversité aura eu une utilité que personne ne peut contester. Etre un homme ou une femme vivante… sur le papier.

Le Roi de Drenaï a été assassiné. Une armée d’envahisseurs déferle sur le pays, avec pour mot d’ordre de tuer hommes, femmes et enfants. Mais tout espoir n’est pas perdu. Il repose sur les épaules de celui que la nation surnomme Waylander. Seul, il va s’aventurer en territoire nadir pour retrouver la célèbre Armure de Bronze, symbole de liberté.
Mais peut-on faire confiance à ce Waylander ?…
Après tout, c’est lui qui a assassiné le roi.

Bragelonne (Novembre 2001)344 pages 9.99 € ISBN : 2-914-37013-X
Traduction : Alain Nevant
Titre Original : Waylander (0)

Couverture : Didier Graffet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *