Zénith du Vif-Argent (Le) de Stan Nicholls

Vif-Argent 2

Le projet de création d’un territoire indépendant à Bhealfa et aux deux empires tyranniques qui l’enserrent prend doucement forme dans le plus grand des secrets.
Cependant de plus en plus de problèmes apparaissent. Les paladins, milice du pouvoir, sont sur les traces de ceux qui appellent des traîtres. Pour ne rien arranger, Reeth Caldason et le général des paladins vont se rencontrer dans un duel ou le guerrier humiliera publiquement son adversaire.
Caldason travaille pour l’instant avec la Résistance, celle-ci lui ayant promit de l’aider à trouver un remède à sa folie dévastatrice. Malgré une impatience qui grandit de jours en jours, il commence aussi à prendre intérêt au projet utopique. Surtout depuis que l’entente entre combattant qu’il a avec Serrah se transforme lentement en quelque chose de différent. Sans compter l’amitié qu’il a pour le jeune Klutch, qui s’est jeté corps et âme dans ce projet, sinon d’un monde meilleur, mais au moins d’un pays plus libre.

Pas grand-chose à dire de plus que pour le premier volume. L’histoire se déroule, accompagnée de combats, de l’évolution des personnages, de leurs sentiments, ainsi que de leurs capacités. La politique est toujours aussi présente, mettant en jeu puissances humaines, mais aussi équilibre magique et peut-être d’autres choses pas encore dévoilées. Description sociologique, politique par l’intermédiaire du récit, mais on est loin d’un pamphlet fatiguant sur les méchants et les gentils. Donc, pas d’inquiétude, on ne s’ennuie pas.

Reeth Caldason est un berserker.
Sujet à des crises de rage incontrôlable, il vit son immortalité comme une malédiction. Sa quête d’un remède l’a conduit à Bhealfa, dirigée par un despote et prise au piège entre deux empires rivaux. Elle l’a du même coup impliqué dans la Résistance contre la tyrannie.
Mais les paladins, un ordre de chevalier mercenaires chargé de la sécurité du gouvernement, s’évertuent à écraser toute rébellion… et Caldason n’a rien trouvé de mieux à faire que humilier leur général en public lors d’un duel acharné !
C’est pourtant le cadette ses soucis, car les rebelles ont trouvé une île pour fonder leur nouvel état utopique, et avant de s’y installer, ils doivent livrer une grande partie d’or à son propriétaire. Caldason a été choisi pour mener à bien cette mission délicate… mais il a vite fait de découvrir qu’un nouvel ennemi terriblement puissant convoite aussi tant l’or que l’île, menaçant de mettre un terme à cette périlleuse aventure avant même qu’elle en commence.

Bragelonne (2005)304 pages 9.99 € ISBN : 2-915540-11-7
Traduction : Isabelle Troin
(2004)
Couverture : Didier Graffet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *