Chant d

“Regarde n’importe quelle rue dans n’importe quelle ville ! Tu nous verras traîner les pieds d’un air renfrogné d’une boutique à l’autre, abandonnant toute personnalité au profit de fringues aux coupes insupportbles, qui ne vous vont même pas, achetant des godasses ternes, taillées dans du carton, fabriquées dans des goulags par une main d’oeuvre d’esclaves qui sont insultés à chaque minute, à des vendeuses gourdes et débraillées, fardées de Rimmel bleu, aux jambes de Coq.” Livre 1 – Page 32

Premier volume :
Délaissant les rues d’Oxford pour les brumes des Highlands d’Ecosse, Lewis Gillies et son camarade se trouvent brusquement transportés au coeur d’une bataille sanglante, cernés par des guerriers celtes hurlant à pleins poumons. Projetés malgré eux dans cet autre monde, ils vont devoir apprendre très vite à survivre au milieu des barbares, mais aussi à assumer un destin bien peu en rapport, avec leur ancienne vie…
Stephen Lawhead est né en 1950 à Keamey dans le Nebraska, il vit aujourd1ui à Oxford en Angleterre. Après les cycles de Pendragon et celui du Roi Dragon, voici le premier tome d’une nouvelle trilogie à très grand spectacle, par un maître du genre !

Points Fantasy
Traduction : Thierry Loisel
Titre Original : Song of Albion (1991)

Couverture : Dagli Orti
Buchet-Chastel 1997

Laisser un commentaire