Bonheur 230 de Anna Rozen

Bonheur 230 – la deux cent trentième utopie, la bonne, donc la dernière. Enfin, les humains sont vraiment humains, libres de se consacrer à l’activité qui leur plaît. Fini l’argent, adieu le progrès, sexe à volonté. BIen entendu, tant de bonheur a un prix. Chacun doit accepter de payer – littéralement – de sa personne. Garder la meilleure part de soi et léguer le reste à la communauté. Glagol, Rouk ou Nog, tête, torse ou jambes, il faut choisir. Mais certains, comme Great, le Grand Entrepreneur, ne jouent pas le jeu. Alors, si même l’utopie est corromue, où va-t-on ? Avec ses héros en pièces détachées, Anna Rozen bâtit une […]