L’automate de Nuremberg de Thomas Day

effectivement, comme le dit la quatrième de couverture, j’avais envie de découvrir Thomas Day et je n’ai pas été déçu par l’histoire de cet automate qui cherche à retrouver son créateur. L’histoire a beau être condensée en une centaine de pages, elle est construite comme un véritable roman, avec plusieurs étapes narratives dans le cheminement de l’automate. On y croit presque à cet automate tellement il nous explique bien ses propres limites et ses espoirs. On croit déjà moins à ses frères mais ils apparaissent peu. Le livre donne l’impression de s’appuyer sur une documentation étayée, même si cette impression n’est pas forcément justifiée. La période choisie, au coeur des […]