Le Gurzil de Bruno Ehret

Le gurzil ne ressemble à aucun animal connu. Sa tête est plutôt ronde, et ses yeux brillent comme deux petites billes luminescentes. Son pelage abondant est tout blanc. Son ventre et l’intérieur de ses pattes sont noirs et sans poils. Le gurzil se dissout dans le vin et devient vert quand on lui met du poivre sur la queue. Là où il passe, rien ne repousse. Qu’est-ce que le gurzil ? Les plus éminents spécialistes en zoologie, cybernétique et ufologie s’accordent à dire qu’il s’agit-là d’une question sans réponse: la vérité est ailleurs. Voici un court texte assez étonnant, inclassable. Dans cette nouvelle/novella (50 pages), Bruno Ehret présente sa rencontre […]