Aroun de Pascal Dupin

Inventer une machine à voyager dans le temps est un thème largement abordé et largement apprécié. Pascal Dupin le revisite sous un angle inhabituel. Car dans cette intrigue palpitante, nul besoin de machine pour retourner dans le passé : l’absorption d’une substance bien connue des Indiens d’Amazonie et une séance d’hypnose vous transportent aux moments forts de votre existence. Aroun, l’hypnotiseur magicien, se voit déjà en haut de l’affiche avec sa fabuleuse découverte, jusqu’au jour où l’un de ses clients réussit à interférer dans sa mémoire. A partir de là, tout se dérègle, les modifications du passé interagissent sur le présent, des destins qui n’auraient jamais dû se croiser, s’entremêlent. […]

Ad Vitam de Pascal Dupin

C’est très déstabilisant de lire un livre se déroulant dans un environnement géographique connu. Personnellement, j’habite entre les 2 lieux principaux de l’ouvrage et donc, je visualise parfaitement: autant cela donne un réalisme et une grande cohérence au déroulé de l’intrigue, au timing de l’action, à la description des lieux…, autant cela amène un léger malaise d’imaginer qu’on pourrait reconnaitre des personnages en ouvrant le Progrès ! Cette manière d’écrire dans un environnement géographique très réaliste m’a fortement rappelé les titres du Poulpe. D’autres aspects m’ont d’ailleurs rappelé cette collection : l’intrigue nouée autour des notables et des petits barons locaux, les malfrats réalistes… Si l’histoire n’est pas très originale […]