Certains l’aiment noir de Foerster

Certains l’aiment noir reprend une cinquantaine de saynètes de Foerster publiées dans les Fluides Glacials durant les années 80 / 90. L’auteur a été prolifique (plus de 200 histoires !) et il a du être difficile de faire un choix dans l’ensemble de l’oeuvre de l’artiste. Comme le suggère le titre, les histoires sont toutes sombres, nous plongeant dans les méandres de l’âme humaine où vous trouverez des enfants parricides suite à sa fréquentation d’une nouvelle école, des hommes victimes de transformation plus étranges les unes que les autres, vous croiserez des créatures étranges… Mais cette noirceur serait déprimante si l’auteur ne réussissait pas à y immiscer un humour aussi […]