Vurt de Jeff Noon

Les joies de la traduction et de l’édition font que Vurt (1993) sort en français après Pollen (1996). Petite inversion qui n’a pas de grandes conséquences, si ce n’est que Vurt est tout de même bien plus abordable. Il est moins construit (Pollen est d’une efficacité redoutable sur le plan de la contruction, presque trop), mais l’univers est beaucoup plus accessible, moins dense. Disons que Jeff Noon y présente une partie de son univers qui n’est pas encore développé sous toutes ses coutures. Pas de mention du virus Fécondité (dommage) qui explique pourtant énormément de choses dans ce monde, et les zombies ne sont qu’une idée qui apparaît entre deux […]

Pollen de Jeff Noon

Jeff Noon nous plonge directement dans l’étrange et nous explique doucement, tranquillement, de quoi il retourne… On se retrouve dans un Manchester étrange, entouré par les Limbes, où vivent des hybrides homme-chiens (les chiens), homme-cadavre (les Zombis), homme-robo (sans “t”), les Ombres insensibles aux rêves, les Vurts surfant continuellement sur le rêves, et les Purs. Tout commence par ce qui devrait être une banale course de taxi Limbes-Manchester, menée par Coyote, le taxichien (comprenez un hybride humain / chien). La course se termine pourtant très mal, puisque la mystérieuse passagère tue Coyote en le transformant en fleur. Commence alors l’invasion mortelle des pollens… et la course de Sibyl “Smokey” Jones, […]