tyrans et des rois (Des) de John Marco

Ceux qui sont lassés par le livre médiéval traditionnel, c’est à dire de découvrir à chaque fois un monde Tolkieniste manichéen où pullulent des personnages elfes ou nains vus mille fois, seront sûrement intéressés par cette trilogie de John Marco. En effet, il casse ce schéma, en proposant un monde peut être moins riche qu’habituellement mais avec des personnages beaucoup plus humains. Les héros principaux sont loin d’être des sauveurs parfaits mais ressemblent plus à des humains ordinaires pris dans les affres de la guerre, qui est loin d’être glorieuse. On suit avec passion, les intrigues politiques digne de Machiavel où les ennemis d’hier peuvent se révéler les alliés d’aujourd’hui […]

le grand dessein de John Marco

des tyrans et des rois 2 Depuis la mort de son souverain, l’empire de Nar se désagrège dans une sanglante guerre civile entre les fanatiques religieux de l’archevêque Herrith et les troupes du comte Biagio. Volant de victoire en victoire, le prélat semble prendre le dessus mais c’est sans compter sur l’ingéniosité de son ennemi. En effet, chef des services secrets, Biagio a un plan et son grand dessein n’en est pas moins de s’emparer du trône en ravivant la renaissance noire. Pour cela le comte devra se montrer plus machiavélique que jamais et sa revanche englobera tout et n’épargnera personne, surtout pas Richius ! Le chacal de Nar va […]

les saints de l

Des tyrans et des rois 3 Renato Biagio a accompli son grand dessein : il est devenu l’empereur de Nar. De plus, il a vaincu ses 2 plus mortels ennemis : l’archevêque Herrith et Richius Vantran, épargnant seulement le second. Cependant, sa victoire a eu des conséquences inattendues dont celui d’avoir affaibli considérablement l’empire. Il doit non seulement faire face à la défection de ses légions mais à la convoitise de Tassis Gayle, roi du Talistan, ce dernier ayant juré sa perte. Maître des machinations huilées, Biagio sait qu’il pourrait se faire battre à son propre jeu et que son seul salut consiste à contracter les alliances les plus inattendues. […]

le chacal de nar de John Marco

Des tyrans et des rois 1 Cela faisait un bout de temps que je n’avais pas lu de médiéval fantastique. Il faut dire que le schéma classique bons contre méchant dans un monde que ne renierait pas Tolkien avait fini par me lasser. Ce qui m’avait donc attiré dans ce livre est qu’apparemment il cassait ce scénario. Et je ne me suis pas trompé, le héros est loin d’être un sauveur parfait mais ressemble plus à un homme ordinaire pris dans les tourments de la guerre, qui est loin d’être glorieuse. John Marco montre qu’on ne sort pas indemne d’un conflit, que les ennemis d’hier peuvent se révéler les alliés […]