Retour (Le) de Orson Scott Card

Terre des Origines 4 Un cycle de quarante millions d’années est sur le point de s’achever. Quittant Harmonie à bord du vaisseau spatial Basilica, Nafai et les siens se dirigent vers la Terre, guidés par Surâme. Hélas, plus l’influence de l’ordinateur-dieu faiblit, plus l’homme montre qu’il n’a rien oublié de ses bas travers tels que violence ou rancŒur. A l’intérieur du Basilica, la haine qu’éprouve Elemak pour Nafai prend des proportions démesurées et menace de faire exploser les liens qui se sont tissés entre les membres de la communauté. Est-ce ainsi, divisée, agressive, que l’espèce humaine s’apprête à retrouver sa planète natale ? Les colons feraient bien de se rappeler […]

Lira

Au commencement de la Fran-Magie, fruste et indomptée. Au commencement, les Neuf, surpuissantes antités, dominaient. Sept cet univers sans pitié décidèrent de régenter et par la Charte d’en faire un monde où règnerait la paix. Cinq se sacrifièrent pour la Charte incarner ; Trois, de leur propre Sang, créérent les trois Lignées ; Deux, dans la pierre, durent se transmuter. Les deux dernières ne furent pas tout à fait oubliées, et des Sept, le nom fut toujours conservé. Des Neuf pourtant, deux, dès l’aube des temps, avaient résisté. Une seule fut domptée, tandis que l’autre parvint à conserver sa liberté. Et de quel prix ses soeurs lui firent payer ! […]

Stardust de Neil Gaiman

Tristran Thorn n’est pas un être comme les autres, ce qui lui fait promettre des choses insensées, comme rapporter une étoile tombée du ciel à sa bien-aimée. Il va pour cela devoir quitter famille et amis du petit village de Wall et franchir le Mur afin de pénétrer dans le Pays des Fées. Il y fera de nombreuses et étranges rencontres et prendra conscience que sa quête n’est pas si aisée qu’il aurait pu l’imaginer… LEA Ce conte merveilleux est un petit bijou dans tous les sens du terme. Dans cette édition de poche, l’illustration de couverture est belle et évocatrice, et un soin particulier a été apporté à la […]

Miroirs et fum

Neil Gaiman ne cherche pas la facilité d’une nouvelle qui se termine mal : ses nouvelles sont parfois gaies, parfois neutres, parfois poétiques… et c’est à mon avis la prinicpale originalité de ce recueil. Principale car il se distingue aussi par d’autres qualités. tout d’abord, Gaiman a rédigé une introduction particulièrement longue (à lire car le coquin y a intégré une autre nouvelle) qui présente le contexte de chaque nouvelle : à relire après chaque nouvelle. Il n’hésite pas non plus à utiliser la forme poétique pour certaines de ces nouvelles. J’ignore s’il s’agit de prose ou si le traducteur n’a pu traduire les rimes, en tout cas, ce sont […]

chute de l

Les Shaa, des immortels, ont conquis petit à petit l’univers – ou en tout cas une grande partie – soumettant peu à peu les peuples intelligent et les forçant à adopter leur “religion”, La Praxis, religion énormément basé sur la hiérarchie et ne souffrant aucune exception. Pourtant, les Shaa s’éteigne les uns après les autres, volontairement, lassé d’une vie qui ne leur apporte plus grand chose. Anticipation de la Victoire le dernier Shaa, a décidé de mourir lui aussi et l’avenir devient bien incertain pour tous ces peuples soumis depuis longtemps… J’ai découvert ce livre en même temps que son auteur qui n’est pourtant pas nouveau dans le métier. La […]