La Cit

Si Les Noctivores m’avaient laissé sur une impression mitigée, La Cité Nymphale clôt la trilogie du virus avec un certain panache. Les trois volumes sont censés pouvoir se lire indépendamment les uns des autres. Oui : ils ont tous un début, un milieu, une fin, avec une intrigue unie. Non : comprendre les éléments qui font la richesse de la trilogie du virus sans avoir lu les volumes précédents, voilà qui relèverait de l’exploit. Reprenons donc l’histoire où nous l’avions laissée : Cendre et Lucie ont fuit à la Parispapauté, sous la protection du Pape Michel. La Parispapauté est une des tentatives de reconstruction sociale, alimentée de surcroît par la […]

La Zone du Dehors de Alain Damasio

Il est difficile de commencer à écrire une chronique sur un ouvrage que l’on a aimé, d’un auteur dont on a déjà beaucoup apprécié un roman… quand on sait qu’au milieu de la chronique, on va sortir le “oui, mais” fatidique. Pourquoi ce roman mérite d’être lu : La Zone du Dehors mérite d’être lue parce que c’est quelque part de la bonne SF des familles : drame futuriste, dans la banlieue de Saturne, où une société humaine se reconstruit en marchant bien au pas, en acceptant le “toujours propre et frais”. Fort heureusement, ce n’est de la hard SF, avec des lasers, des vaisseaux-trucs, et autres super-technologies ennuyeuses. C’est […]

Narcose de Jacques Barbéri

Impératrice Moa : Il y a tout d’abord ce paysage halluciné qui a un côté « SF à Papa », avec ses loubards, ses bandes, ses bars glauques, ses alcools. Il n’y a pas de réelle description de Narcose, mais l’univers prend sa densité à travers les mots. Mots-valises ou néologismes, ils sont l’univers : amphécafé, hélitax et scotch-benzédrine. Tout est là. Mis à part la couverture du roman (que l’on aime ou l’on n’aime pas, dirons-nous), l’écriture de Barbéri évoque le travail de Bilal, ces traits rétro-futurs caractéristiques. Les corps humains se mélangent aux membres animaux, et l’on n’en fini plus des agencements entre un bout de ceci et […]

Le Déchronologue de Stéphane Beauverger

Difficile exercice que celui de résumer un livre dont les chapitres ne se présentent pas dans l’ordre chronologique : en effet, on commence par le chapitre I, normal, puis XVI, XVII, VI, II…etc. Mais attention, ça n’est pas un défaut d’impression, c’est bien voulu et c’est tout à fait dans l’esprit du livre, “déchronologique”… Pour faire simple, c’est l’histoire du capitaine Villon, illustre marin, fripouille à ses heures, pirate, trafiquant mais aussi combattant. Son histoire se déroule dans les Caraïbes au XVIIème siècle, en plein affrontement franco-espagnol pour le contrôle de la zone. Cependant, des “failles temporelles” apportent des objets venus du futur, ceux-ci faisant l’objet de véritables trafics et […]

Vurt de Jeff Noon

Les joies de la traduction et de l’édition font que Vurt (1993) sort en français après Pollen (1996). Petite inversion qui n’a pas de grandes conséquences, si ce n’est que Vurt est tout de même bien plus abordable. Il est moins construit (Pollen est d’une efficacité redoutable sur le plan de la contruction, presque trop), mais l’univers est beaucoup plus accessible, moins dense. Disons que Jeff Noon y présente une partie de son univers qui n’est pas encore développé sous toutes ses coutures. Pas de mention du virus Fécondité (dommage) qui explique pourtant énormément de choses dans ce monde, et les zombies ne sont qu’une idée qui apparaît entre deux […]