OGVOT : Le principe de la peur de Matt Alexander

Etant grand fan de l’auteur Frédéric Brown, je ne vous cache pas mon enthousiasme à la lecture de ce bref aperçu. Bien longue fut ma déception puisqu’elle a quand même duré 153 pages. Impossible d’aller plus loin tant la fin fixée à la 331ème page me paraissait lointaine et objectivement inaccessible. OGVOT, le principe de la peur est comme son nom le porte une énigme. Jusqu’à la 153eme page, il y a une demi-douzaine d’histoires en parallèle sans aucun lien entre elles si ce n’est leur ennui respectif. J’ai noté plusieurs facteurs qui ont conduit à cet échec. Premièrement M. Alexander fait preuve d’un humour plus lourd qu’une citerne de […]