Coulez mes larmes dit le policier de Philip K.Dick

Lorsque Jason Taverner se réveille, tout le monde l’a oublié. Il n’a plus aucun papier d’identité et personne ne se rappelle de qui il est. Or, comme le manque de papier suffit à vous conduire dans un camp de travail, il décide de s’en faire fabriquer. Il demande au propriétaire de l’hôtel où il s’est réveillé, de le conduire chez un faussaire. Contre 500$, il y arrive. Kathy, une jeune femme de 20 ans les lui fabrique. Ils sont si bons que même la police n’y verra que du feu. Mais le propriétaire de l’hôtel est un indic que Jason soudoie avec 500 autres dollars. Kathy aussi est une indic, […]