La Cité aux sept murailles de Jean Avril

Orianor – Tome 1 L’écriture mériterait un dernier polissage (qui a peut-être été fait depuis que j’ai reçu le texte). Dans le vocabulaire, je n’apprécie pas les termes déguisés pour ne pas en rappeler d’autres tout en les rapppelant sans les rappeler, ainsi des ivatari-avatar, Kaïn-le-traître, Céless parce qu’elle abrite des aéronefs.Et sur la carte, l’Alam-Her qui s’étend face à-la-mer, est-ce une tentative d’humour ou une simple maladresse? Dans la structure, je n’ai pas compris l’utilité d’une numérotation en Chapitre 0, suivi par le prologue. Un sens particulier qui se révélera dans la suite? En ce qui concerne le fond, la question est: peut-on encore écrire de l’heroic-fantasy depuis le […]