Des Femmes qui tombent de Pierre Desproges

Adeline Serpillon appartenait à cette écrasante majorité de mortels qu’on n’assassine pratiquement pas. Ce ne sont pas des mouches qui tombent, mais des femmes : un tueur en série sévit à Cérillac. Seul indice : tous les corps ont été piqués par un moustique – pas n’importe lequel – un anophèle femelle. Pour le villageois qui s’ennuie, la mort d’une voisine est toujours une aubaine. Etonnant, non ? Trouver Desproges dans un site dédié à la littérature fantastique peut surprendre mais pas tant que cela finalement. Desproges a écrit beaucoup de livres, tous réédités en ce moment avec quelques petites raretés comme “ces femmes qui tombent” qu’on voyait suffisamment peu […]