Substance Mort de Philip K. Dick

On s’attend souvent au pire avec Philip K. Dick sur le plan de la descente dans les profondeurs infernales de l’âme humaine, et on a tord : c’est souvent pire que pire. L’essentiel de l’intrigue est dans le 4e de couverture : Fred est un flic infiltré chez les toxicos, et pour ne pas faire tomber sa couverture, il doit enquêter sur un junkie qui n’est autre que lui-même, dans son autre identité : Robert Arctor. Il y a en effet des infiltrés tant chez les toxicos que chez les flics. Enquêter tout en planant, il n’y a que les stups pour inventer ça. La limite entre les uns et […]