Clan des F

Le titre et le résumé m’inspiraient peu, mais la dernière phrase de la 4e de couverture annonçait “un tourbillon d’humour” ce qui me décida. Revisiter les contes de Grimm et les transposer de nos jours, pourquoi pas… Affubler les fées de problèmes de gestion et de plans d’économie, c’est dans l’air du temps… Mélanger le surnaturel et le sordide, aussi…. mais le résultat est plus que décevant… Pas de surprise, pas de soufle épique, tout reste anecdotique… Le style comme l’histoire n’ont rien à envier aux romans d’une quelconque collection de littérature “à l’eau de rose”, … Quand à l’humour, au 2nd degré, il est bien léger pour sauver le […]