L’Homme des Morts de V.M. Zito

“L’Homme des Morts” m’a bien sûr rappelé l’ambiance des romans comme “Les Faucheurs sont les Anges” ou “Je suis une légende” ; on est dans la même configuration et les références sont à peine masquées puisque l’auteur salue, entre autres, le travail de Richard Matheson, dans ses remerciements. Le roman est écrit à la troisième personne du singulier et suit principalement Henry Marco, mais pas seulement, ce qui donne une profondeur à certaines scènes d’action. L’écriture est vraiment agréable avec un suspense amené par vagues, après quelques scènes contemplatives, des phases d’action intenses interviennent et ce tout au long du roman.   Les premiers chapitres permettent de présenter l’univers et le héros. […]