Glace (La) de Vladimir Sorokine

Il est vraiment exceptionnel de tomber sur un livre d’une telle force. Cette histoire est déjà assez originale en elle même : qui sont ces gens qui s’amusent à défoncer la cage thoracique de leurs contemporains ? Le traitement de l’histoire est aussi très percutant : très rapide, les chapitres sont courts mais pas le livre (335p), les descriptions des lieux et personnages réduits à leur plus simple expression et des caractères tellement forts qu’on les croirait tirés d’un polar. Sorokine ne se contente d’ailleurs pas d’apporter une explication finale, comme s’il ne voulait pas sombre dans la facilité, il la reprend encore et encore jusqu’à ce qu’on ne distingue […]