Trilogie de l

Cette trilogie se déroule sur Kelewan, le monde des Tsuranis qui sont les terribles ennemis de la Guerre de la Faille. Nous nous retrouvons dans la peau de Mara, une jeune noble destinée à entrer dans les ordres mais que le destin (ou Lashima qui sait??) pousse à monter au pouvoir de l’une des maisons les plus anciennes de l’Empire de Tsuranuani – les Acoma. Alors que son arrivée à la tête de son domaine se fait dans une atmosphère de deuil, Mara qui est pourtant une jeune fille nous surprendra vite de par son imagination et son esprit, ces deux attributs qui lui permettront de déjouer les plans vicieux des plus anciens ennemis de sa famille et surtout d’élever sa famille et tout son clan à des niveaux jamais rêvés.

Cette trilogie est un savoureux mélange des Chroniques de Krondor et d’autres oeuvres de Fantasy. Elle permet de mieux appréhender les aspects des Tsuranis ces ennemis du Royaume des Isles et de Midkemian en général. Ce qui m’a réellement plu dans cette saga c’est à la fois le retour d’anciens personnages mais aussi le coté politique qui est beaucoup plus mis en avant que dans les Chroniques. En bref c’est une saga à lire pour tous ceux qui ont aimé les Chroniques de Krondor et tous ceux qui aiment la fantasy en général et l’héroïc-fantasy en particulier.

Cette trilogie se déroule sur Kelewan, le monde des Tsuranis qui sont les terribles ennemis de la Guerre de la Faille. Nous nous retrouvons dans la peau de Mara, une jeune noble destinée à entrer dans les ordres mais que le destin (ou Lashima qui sait??) pousse à monter au pouvoir de l’une des maisons les plus anciennes de l’Empire de Tsuranuani – les Acoma. Alors que son arrivée à la tête de son domaine se fait dans une atmosphère de deuil, Mara qui est pourtant une jeune fille nous surprendra vite de par son imagination et son esprit, ces deux attributs qui lui permettront de déjouer les plans vicieux des plus anciens ennemis de sa famille et surtout d’élever sa famille et tout son clan à des niveaux jamais rêvés.

Bragelonne (Janvier à Septembre 2004)

Laisser un commentaire