La Mort en marche de Robert Kirkman, Tony Moore

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

9782848571263FS The Walking Dead – Tome 1

Alors qu”il poursuit des suspects, Rick se retrouve touché par une balle. Plongé dans le coma, il se réveillera dans un hôpital qui semble vide. Rapidement, il se rendra compte que des morts marchent dans les couloirs et tentent de l”attraper. Fuyant les lieux, il essaiera de retourner chez lui et se fera assommé sur la route par un jeune garçon. Il apprendra vite que le monde tel qu”il l”a connu a bel et bien disparu depuis que les morts se sont mis à se réveiller.

La série Walking Dead est maintenant très connue mais après avoir tremblé devant la série puis avoir adoré les 2 romans dans l”univers du Gouverneur, il m”était indispensable de découvrir le comic à l”origine de tout.. Il est important de noter déjà que le comic, bien que nous retrouvions des personnages de la série TV, ne suit pas exactement le même scenario, en tout cas pour ce premier volume, il n”y a donc aucune “redite” à  lire le comic après la série.

Ce qui est assez terrible est la façon dont les personnages vont et viennent déjà dès le premier volume avec des disparitions de survivants qu”on a vu plus lointaine dans la série TV.

Le dessin est nerveux, tout comme la série avec des traits relativement épurée. L”absence  de couleurs permettra sûrement de mieux supporter les scènes de violence même s”il est assez facile de faire la colorisation par le jeu de l”esprit.

Pour résumer en quelques mots, je lis de suite le deuxième !

Semic Noir (Mars 2005) – 119 pages – 10,00€ –  978284857126

Scenario: Robert Kirkman
Dessins, Encrage: Tony Moore et Cliff Rathburn
Traduction: Edmond Tourriol et Makma

Le monde tel que nous le connaissions a disparu. Le monde du commerce, du superflu, de la frivolité est maintenant remplacé  par un monde de responsabilité  et de survie. Une épidémie,  aux proportions apocalyptiques, s’est abattue sur cette Terre, où. les morts se lèvent pour se nourrir des vivants. En quelques mois, la société est tombée en poussières.

Plus de gouvernements, plus de magasins d’alimentation, plus de courrier, plus de télévision. Plus rien.

Dans  monde gouverné par les morts, nous sommes obligés de commencer à vivre, enfin.

2 commentaires sur “La Mort en marche de Robert Kirkman, Tony Moore”

Répondre à Cayeux Nora Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *