Sans Coeur de Gail Carriger

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

Le Protectorat de l »Ombrelle, tome 4

Gail Carriger conserve son écriture pleine d »humour bien sûr, l »univers est vaste et les aventures d »Alexia serenouvellent à chaque tome. Un vrai régal ! Vraiment, si vous ne vous êtes pas encore laissé tenter par cette série, foncez sur l »exemplaire poche (même si les couvertures sont bien moins belles ><)

La grossesse se poursuit, Alexia est très près du terme et loup-garous et vampires s »organisent pour protéger ce « désagrément embryonnaire » à naître… même si on ne connaît pas vraiment sa nature.

Qu »à cela ne tienne, Alexia n »est pas prête de stopper ses activités pour autant et reprend l »enquête alors que des menaces sont esquissées par un fantôme à la fiabilité discutable.
Une enquête mouvementée débute alors avec une dimension steampunk bien plus présente, notamment dans le final où vous risquez de vous régaler. Ce fut mon cas en tout cas et je pense que la Lady n »a pas fini demesurprendre.
Le Protectorat de l »Ombrelle est bien plus tangible dans ce quatrième tome et j »ai aimé que la meilleure amied »Alexia, Ivy, soit plus impliquée. Alors qu »elle était réduite à ces goûts plus que critiquables en matière de chapeaux, elle prend ici une place primordiale et s »en sort plutôt pas mal. J »espère qu »elle continuera à être présente dans les tomes suivants.

Pour conclure, « Sans Coeur » est un excellent tome où vous découvrirez enfin de que cache le ventre rebondi de notre chère Alexia. L »intrigue se renouvelle sans cesse, l »humour est présent et, par dessus tout, je suis une grandefan de l »époque et du steampunk dans cette série.

Orbit (novembre 2012) – 328 pages – 16€90 – ISBN : 978-2360510832

Traduction : Sylvie Denis
Titre Original: The Parasol Protectorate, book 4 : Heartless (2011)
Couverture : Donna Ricci

 «   Lady Alexia Maccon  a de nouveau des problèmes. Sauf que cette fois elle n’y est vraiment pour rien. Un fantôme fou menace la reine ! Alexia est sur l’affaire et suit une piste qui la conduit droit dans le passé de son époux. Mais la coupe est pleine quand sa sœur rejoint le mouvement des suffragettes – choquant !, avec la dernière invention mécanique de Madame Lefoux et une invasion de porcs épics zombies… Avec tout ça, Alexia a à peine le temps de se souvenir qu’elle est enceinte de huit mois ! Alexia découvrira-t-elle qui tente d’assassiner la reine Victoria avant qu’il soit trop tard ? Les vampires sont-ils encore coupables, ou est-ce qu’un traitre se cache parmi eux ? Et qui ou quoi, exactement, a élu résidence dans le deuxième dressing préféré de Lord Akeldama ? »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *