En quête de Nathalie Salvi

Chacune de ces nouvelles est académiquement parfaite : une situation est exposée, évolue doucement, et s’achève par un retournement final. Ce que je trouve regrettable, c’est que souvent, ce retournement peut être anticipé : quelques pages avant la fin, on peut souvent pressentir ce qu’il va se passer et cela manque parfois d’originalité.
L’écriture est agréable et fluide, toute en douceur. Sans heurt ni cahot. La présence du fantastique sait être discrète, quoique chaque fois au coeur même de la nouvelle, de façon habille.

Sur le fond, je dirais qu’il s’agit davantage d’expression de désirs, parfois destructeurs à l’extrême, d’aspiration que de quêtes. Une quête doit apporter une réponse à une question, pour les personnages, il s’agit surtout d’apporter une solution à un problème : la solitude, le besoin de maîtrise, l’insatisfaction par rapport à ce que l’on est. Tous ces problèmes sont compréhensibles, sont très normalement « humains des années 2000 ». Un peu trop normaux et banals. Il manquerait un peu de hauteur, un peu d’idéal. Il manque de la force à ces nouvelles : je n’ai pas saisi ce qu’elles peuvent humainement apporter au lecteur.

Il y a aussi des « prises de parti » ou plutôt des représentations d’idéaux qui m’ont particulièrement gêné, mais cela reste une appréciation personnelle. J’ai du mal à concevoir que l’idéal de la réussite féminine soit de se marier, avoir des enfants, voir d’arrêter de travailler. C’est pourtant une idée qui ressort de plusieurs nouvelles, et qui semble donc correspondre aux idées de l’auteur. Je trouve étonnant qu’une femme écrive cela en 2008.

Je le recommanderai plutôt à de jeunes lecteurs souhaitant se familiariser avec différentes facettes ou thèmes de la littérature fantastique.

Vingt nouvelles inédites, et autant de quêtes, Espoirs et déboires… Tortueux est le chemin de l’accomplissement.
Quête d’érotisme ? Un adolescent trouve le feu sacré aux côtés d’une pin-up allumeuse.
Quête de valorisation ? Une chaise de bistro accède à l’émancipation sociale.
Quête de minceur ? Une femme découvre qu’elle est vraiment la plus belle en ce miroir.
Quête de farniente ? Un peuple tout sourire tombe le masque quand vient l’heure de la soupe à la grimace.
Quête de rajeunissement ? Une fontaine de jouvence peut cacher un tourbillon vorace.

Et tant d’autres révélations surprenantes : tout ce que réserve l’avenir quand les cahots de la vie refusent de s’accrocher au diapason du rêve.
Griffe d’Encre (2008)206 pages 14.00 € ISBN : 9782952923996 (2008)
206 pages 14.00 € ISBN : 9782952923996
QuatrièmeVingt nouvelles inédites, et autant de quêtes, Espoirs et déboires… Tortueux est le chemin de l’accomplissement.
Quête d’érotisme ? Un adolescent trouve le feu sacré aux côtés d’une pin-up allumeuse.
Quête de valorisation ? Une chaise de bistro accède à l’émancipation sociale.
Quête de minceur ? Une femme découvre qu’elle est vraiment la plus belle en ce miroir.
Quête de farniente ? Un peuple tout sourire tombe le masque quand vient l’heure de la soupe à la grimace.
Quête de rajeunissement ? Une fontaine de jouvence peut cacher un tourbillon vorace.

Et tant d’autres révélations surprenantes : tout ce que réserve l’avenir quand les cahots de la vie refusent de s’accrocher au diapason du rêve.

Laisser un commentaire