Nejabeth de Pierre Grimbert

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 9.0/10 (1 vote pris en compte)

9782915621464FSGonelore – Tome 4

Mageronce ressort totalement exangue du dernier combat qu’ils ont du faire face contre les mercenaires et les arpenteurs renégats. Elèves et Professeurs ont subi de lourdes pertes rendant la confrérie fragile, entre des anciens de moins en moins nombreux et des jeunes pas encore prêts. La situation est telle que de nouveaux professeurs vont être acceptés pour combler les rangs… Des Arpenteurs qui, hier encore, étaient dans l’autre camp.

Nous aurions dû célébrer ce soir la victoire de notre armée… En lieu et place, nous allons boire à la mémoire de nos compagnons, et renouveler nos propres serments pour honorer leur sacrifice. Nous avons peut-être perdu une bataille aujourd’hui, mais elle n’était que la première, soyez-en assurés !

Pierre continue donc à nous raconter cette étonnante saga où une école d’Arpenteurs est protégée de créatures d’au-delà du voile par une espèce de pierre magique. Faisant directement suite au combat violent qui a opposé professeur et élèves de Mageronce à un groupe de rebelles pensant que les Arpenteurs doivent gouverner le monde (voir les chiffonniers), nous espérons ici voir les héros souffler un peu. Mais c’est peine perdue, car le roi a fait envoyé des troupes qui vont plus ou moins prendre le contrôle de l’école, poussant les survivants à accepter des décisions qu’ils réprouvent, y compris intégrer au sein de leur rang des anciens renégats.

Faisant contre mauvaise fortune, bon cœur, la vie reprend, dans un contexte humainement difficile. Les Arpenteurs savent que de nombreuses autres épreuves les attendent et vont les confronter à de terribles choix. Entre la mission qui est confié à Radjavel, la dualité qui apparaît entre Nobiane et l’envoyé du roi , Jonas qui découvre sa famille, …

Une suite de qualité qui nous laisse malgré tout très inquiet par rapport aux événements qui pourraient suivre. Une suite donc attendue avec une impatience non dissimulée 🙂

Octobre (Juin 2015) – 311 pages – 19.50€ – 9782915621464
Couverture : Julien Delval

Après les drames qui ont frappé Mageronce, la confrérie est plus fragile que jamais. La vieille garde est à bout de souffle, privée de ses meilleurs éléments, tandis que la nouvelle génération n’est pas encore prête à prendre les chemins… Et pourtant, professeurs et apprentis doivent relever des défis comme les Arpenteurs n’en ont pas connus depuis longtemps. Car le Voile semble près de se déchirer sous la pression de hordes de chimères, et les Arpenteurs constituent l’ultime barrière entre ces monstres et les populations de Gonelore !
Pour regarnir ses rangs, le Concitre se voit contraint d’ouvrir les portes de l’école à de nouveaux maîtres. Et même à d’anciens ennemis, sans pour autant leur faire confiance… En a-t-on vraiment fini avec les traîtres qui ont semé le chaos dans le plus ancien sanctuaire des hommes ? Le poison distillé dans les esprits troublés pourrait se révéler plus dangereux encore que le fracas des armes…
La Mageronce elle-même semble vouloir prendre part aux événements, en révélant quelques-uns des secrets qu’elle gardait pourtant depuis un millénaire. Mais alors que les plus courageux ou les plus fous répondent à l’appel de l’entité, tous s’interrogent : souhaite-t-elle la victoire des mortels, ou celle des créatures avides de chair et de sang ?

Nejabeth de Pierre Grimbert, 9.0 out of 10 based on 1 rating

1 commentaire sur “Nejabeth de Pierre Grimbert”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *