Que cesse la nuit de Paul Martin Gal

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 7.0/10 (1 vote pris en compte)

Les aventures d’Irvin Murray – Tome 2

Nous vous avions parlé déjà des aventures d’Irvin Murray Cité des lamentations, récipiendaire du Grand Prix de l’Imaginaire 2017 : sorte d’Indiana Jones, l’aventurier sera cette fois-ci confronté au rassemblement des différentes tribus Ouzbeks.

Irvin Murray, dont la connaissance des cultures moyen-orientales n’a d’égale que son ardeur au combat, va tenter de percer ce mystère qui pourrait avoir une influence majeur sur les équilibres dans la région.

Rapidement, il comprendra que d’étranges forces sont à l’oeuvre pour manipuler les populations.

Paul martin Gal nous permet une nouvelle fois de découvrir au travers de ces nouvelles, des cultures que nous ne connaissons que peu. Dans ces aventures, nous allons plongé dans des légendes qui nous sont moins familières.

Comme sur le premier volume, j’ai réellement apprécié le dépaysement apporté par ce recueil qui nous propose 6 nouvelles de longueurs variables, avec donc une rupture de rythme très intéressante.

  • Que cesse la nuit,
  • Le Howdah Hunter,
  • Le Spectre des Nuits,
  • La Main de Yush,
  • L’Ombre de Ghazi,
  • Le Rejeton

Nestiveqnen (Mai 2018) – 348 pages – 20€ – 9782915653915
Couverture : Daniel Balage

Afghanistan 1930.

Après avoir affronté trois Ouzbeks dans les contreforts de l’Himalaya, Irvin Murray, archéologue et aventurier, se demande pourquoi les fiers guerriers nomades se réunissent derrière les murs d’une mystérieuse cité qui n’apparaît sur aucune carte. 

Bien décidé à en savoir plus, il parvient à s’introduire dans la ville.
Très vite, il va comprendre que parfois, pour que cesse la nuit, il faut risquer pire que la mort…

Que cesse la nuit de Paul Martin Gal, 7.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *