Désolation de Stephen King

Après avoir expérimenté d’autres genres, Stephen King semble être revenu à ses premiers amours: c’est à dire le livre d’horreur gore. Ce livre est en effet particulièrement sanglant et n’hésite pas à nous faire frissonner. Est ce de la série B? Non, car ce livre a été écrit en même temps que « Les régulateurs » qui utilise les mêmes personnages que Désolation. Stephen King s’est servi de ces 2 romans pour nous faire réfléchir sur les 2 divinités de l’Amérique: Dieu et la télévision.
Le maître de la littérature d’horreur a donc affûté sa plume et reste toujours aussi percutant. Il n’y a donc aucune raison de bouder son plaisir :-)).

La route 50 coupe droit à travers le désert du Névade, sous un soleil écrasant. on n’y entend que le jappement lointain des coyotes.
C’est là qu’un flic étrange, un colosse aux méthodes très particulières, arrête des voyageurs sous des prétextes vagues, puis les contraint de les suivre à la ville voisine : Désolation.
Et le cauchemar commence…

Le Livre de Poche (Octobre 2004)825 pages 8.00 € ISBN : 2-253-15148-3
Traduction : Dominique Peters
Titre Original : Desperation (1996)

Couverture : davidpaire.com
Albin Michel 1996

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *