La Route de Woodbury de Robert Kirkman & Jay Bonansinga

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

The Walking Dead – Tome 2

Les zombies sont omniprésents désormais et des communautés se sont créés, communautés qui sont souvent soumises au joug des plus forts. Lilly a rejoint un groupe majoritairement dirigé par des familles, restant proche d’un homme particulièrement doux et costaud : Josh. Mais ce n’est pas le seul survivant duquel la jeune femme se rapproche, elle retrouve une amie d’enfance, Megan, qui se sert de tous les moyens pour rendre sa survie plus agréable, et de Bob, un vétéran infirmier de la guerre d’Afghanistan qui noit ses souvenirs dans l’alcool. Décidés à rester au sein de la petite communauté, le petit groupe se verra contraint malgré tout de s’éloigner suite à l’attaque d’un groupe de zombies…

En tout et pour tout, trois minutes se sont écoulées depuis l’attaque… mais dans ce bref moment, le destin des cinq survivants vient de changer irrévocablement.

La Route de Woodbury est le second volume de la trilogie romanesque The Walking Dead après L’Ascension du Gouverneur mettant en avant le Gouverneur, personnage connu des comics même si ce n’est pas encore le cas au niveau de la série.

Nous retrouvons donc cet univers particulier, plein de violence et soumis à deux menaces essentielles : les attaques de mort-vivants qui semblent se grouper de plus en plus souvent, mais aussi et surtout l’attitude des autres survivants, qui peuvent se révéler beaucoup plus cruels que les zombies.

Nous suivons l’histoire de Lilly , qui, après quelques recherches, est un personnage secondaire des Comics. Nous la découvrons ici  dans un premier temps très trouillarde et peureuse, craignant tout le temps pour sa santé, sa vie et incapable de se défendre par elle-même… Ce qui rend sa relation avec Josh particulièrement ambigue. Mais nous allons voir, comme se fut le cas déjà dans le premier volume, que l’attitude des survivants entre eux est loin d’être le plus adéquat.

Le roman se divise en deux parties : dans la première, nous découvrons donc les personnages qui formeront le noyau de ce volume à savoir Lilly, Megan, Josh et Bob alors que nous allons nous retrouver avec Le Gouverneur dans la deuxième partie qui fait désormais la loi à Woodbury.

Pour ceux qui connaissent la série, nous retrouvons tous les éléments qui rendent cette série passionnante et le passage sous la forme romanesque est donc totalement réussie.

Le Livre de Poche (Octobre 2012) – 318 pages – 8.10€ – 9782253134831
Couverture : Studio LGF
Traducteur : Pascal Loubet
Titre Original : The Road  to Woodbury

Quand l’invasion zombie a dressé les vivants contre les morts, Lilly Caul a fui la banlieue d’Atlanta. D’abris de fortune en campements imporvisés, elle essaie à présent de survivre. Mais les zombies sont de plus en plus nombreux, et leur appétit pour la chair est sans limites. Terrorisée, Lilly trouve refuge dans une ville fortifiée connue sous le nom de Woodbury. De prime abord, c’est un parfait havre de paix : les habitants troquent de la nourriture contre des services, les barricades sont solides et le mystérieux leader qu’on appelle Philip Blake veille sur les citoyens. Pourtant, Lilly commence à douter : Blake veut qu’on l’appelle le Gouverneur, et ses idées sur la loi et la justice sont… déviantes. Avec une bande de rebelles, elle ouvre la boîte de Pandore et défie le Gouverneur.
La route de Woodbury se transforme alors en autoroute pour l’enfer. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *