Métaphysique du Vampire de Jeanne A Debats

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

vampire

Navarre est un vampire au service du Vatican, et accessoirement protégé par lui des autres vampires puisque les relations entre créatures de la nuit sont souvent tendues. Il est envoyé sur des missions dans lesquelles le paranormal joue un rôle important et où il faudra se salir les mains. Sous le pseudonyme de Raphael, il met des capacités physiques hors normes au service de l’Eglise, tout en étant considéré comme maudit par sa condition. Les paradoxes sont nombreux dans le roman : les archanges (Michel, Gabriel et Raphael) sont considérés comme tel car ils sont les seuls à ne pas avoir suivi la rébellion de Lucifer. Au regard du détachement que manifeste Navarre, le portrait ne lui correspond pas vraiment. Navarre est aussi parfois bien plus humain que les serviteurs du christ qu’il croise.

Le thème se prête admirablement à une approche en feuilleton et ce livre rassemble plusieurs textes liés à ce personnage hors normes : un roman et trois nouvelles. Raphael y affronte des Dieux et des hommes, christianisme et vaudou s’appuient sur des bases aussi solide l’une que l’autre, et notre “archange” y navigue parfois à vue, tiré plus par nécessité que par devoir.

Après avoir adoré le Lestat d’Anne Rice, j’avais été dégouté des suceurs de sang par Buffy et la multitude de romans/romances plus ou moins ado sortis autour du sujet avec 1000 mots de vocabulaire et une intrigue limité au fait de savoir qui va sortir avec qui. Jeanne A Débats propose une vision moderne du mythe, revisitant avec subtilité les caractéristiques de l’espèce, avec un vocabulaire riche et des personnages hauts en couleur. Un goût de trop peu, mais de nouveaux épisodes sont faciles à ajouter à l’épopée de Navarre ou de ses camarades : Gabriel, évoqué brièvement, ou Michel, absent.

Accessoirement, Hélios fait vraiment de belles couvertures !

Actu SF (20 août 2015) – Hélios – 373 pages – 9782917689912

«C’est mon travail de traquer les monstres. J’en ai connu beaucoup, brièvement. Ils étaient tous humains à la base.» Navarre, alias Raphaël, est un vampire vieux de plusieurs siècles, terriblement beau, joyeusement bisexuel et surtout un assassin redoutable à la solde du Vatican. Pour sa nouvelle mission, il est envoyé au Brésil sur les traces d’un ancien nazi. Mais, entre les divinités locales et la chaleur du Carnaval, la chasse ne s’annonce pas de tout repos…
d’autant qu’il se retrouve accompagné d’un prêtre, au dogme laxiste, et d’une autre créature de la nuit, Dana, particulièrement attirante. Rythmé, drôle, étonnant, osé…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *