A l’ouest d’octobre de Ray Bradbury

Pour l’édition, a priori, ce recueil est plutôt à chercher du côté de l’occasion. Ce recueil rassemble 23 nouvelles. Il est difficile d’y trouver une unité. Certaines sont dans un univers imaginaire, d’autre sont dans de la littérature classique. La chute est parfois assez attendue mais la style de l’auteur reste là : des phrases simples, descriptives, sans exercice de style. Quelques unes se détachent du lot, plutot dans le style de l’imaginaire. J’ai bien aimé le voyageur du futur par exemple, qui offre une chute assez inattendue et une jolie morale, même si dans l’ensemble, cela reste assez moyen. Denoël (26 mai 1999) – Présence du Future – 334 […]

L’Homme Illustré de Ray Bradbury

L’Homme Illustré est le quatrième roman de Ray Bradbury que je lis. Le narrateur rencontre l’Homme Illustré un après-midi, le long d’une route. Ce dernier est recouvert de nombreuses illustrations sur tout le corps. Les deux hommes partagent un repas le soir. C’est au moment de se coucher que le narrateur découvre les illustrations. Elles sont au nombre de dix-huit. C’est ainsi que commence le récit de dix-huit histoires, aussi captivantes les unes que les autres. Avec « la brousse », partons à la rencontre d’une famille avec deux enfants vivants dans une maison commandée, gérée par les nouvelles technologies. Plus besoin de faire la cuisine, ni de faire ses […]

Fahrenheit 451 de Ray Bradbury

Né en 1920, Ray Bradbury s’impose à la fin des années 40 comme un écrivains majeur, avec la parution d’une série de nouvelles oniriques et mélancoliques, plus tard réunies sous le titre de Chroniques Martiennes. Publié en 1953, Fahrenheit 451, qui finit d’asseoir la réputation mondiale de l’auteur sera porté à l’écran par François Truffaut. » Izo Le titre du roman fait allusion à la température de combustion complète du papier. Nombre ô combien important dans le roman de l’auteur américain. Tout le roman tient à ce postulat de départ. Le monde est régi par ce chiffre. Semblable à un sceau qui inspire terreur ou passion, il est semblable au […]

Nouvelles de Ray Bradbury

5 nouvelles extraites de différents recueils de Ray Bradbury : Les Chroniques martiennes pour “les hommes de la terre” et “les villes muettes”. The illustrated man pour “La Pluie” The Golden Apples of the sun pour les 2 dernières. Présentées avec le texte original à gauche et la traduction à droite. Une très bonne méthode d’apprentissage des langues. L’assassin est une satire sociale de la société de consommation : Bradbury est il le livre de chevet des altermondialistes ? je n’en sais rien mais cette nouvelle nous transporte dans un futur mal défini (pas la peine de chercher des détails technologiques, le texte est plus subtil que cela), dans une […]

la foire des t

Jim et Will sont les meilleurs amis du monde, voisins, camarades de jeu, et nés à 2mn d’intervalle l’un de l’autre, presque des jumeaux en quelque sorte. Rien ne peut les séparer, chacun ressent la même chose que l’autre, ils partagent joies et peines. Un après midi, alors qu’ils jouaient devant chez eux, un mysterieux vendeur de paratonerre arrive devant chez eux et leur offre un paratonerre, pressentant l’arrivée imminente d’un orage sur la maison de Jim. Puis, les deux enfants vont à la bibliotheque chercher des livres, et aller voir el père de Jim qui y est gardien. En revenant, ils trouvent une affiche annonçant l’arrivée d’une fête foraine. […]