Néachronical de Jean-Vigne

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 8.0/10 (1 vote pris en compte)

Intégrale

Les éditions Lynks nous propose l’intégrale Néachronical de Jean Vigne, intégrale qui regroupe les romans MementoPost Mortem et Manus Dei

Tout commence par la jeune Néa qui se réveille dans un genre de marécage sans aucun souvenir des événements qui l’ont fait atterrir à cet endroit. Le dernier souvenir qu’elle a, c’est celui d’avoir fait le mur pour pouvoir faire la fête… 

Elle s’attend à se faire bien reprendre mais pas au point de voir ses parents devenir blême au point de tomber dans les pommes. 

Je tremble de peur, ne pouvant croire à cette vision d’horreur. J’aimerais pleurer, aucune larme ne coule pour éteindre cet incendie qui couve en moi. Que s’est-il passé ?

Cette réaction parentale paraît un brin exagérée à la turbulente adolescente jusqu’à ce qu’elle apprenne qu’elle a été absente près de 5 ans, 5 ans qui se sont envolés, 5 ans qu’elle va tenter de combler… 

Mais ce n’est pas le tout puisque ce retour marque aussi un certain nombre de changements dans ce qu’elle est, dont l’origine restera totalement mystérieuse à la fin du premier volume de cette étrange histoire. 

Jean Vigne nous raconte ici l’histoire donc d’une jeune fille devenue femme qui va devoir reprendre le cours de sa vie après avoir disparu durant de nombreuses années. Une jeune fille qui va devoir réapprendre à vivre, qui plus est avec des changements plus que marquants, tout en essayant de se reconstruire. 

Nous allons progresser avec la jeune fille sur le chemin de sa mémoire et nous laissez très facilement dans cette histoire qui, bien que pour moi plutôt en young adult, présente un certain nombre de scènes dures puisque, sans vous dévoiler le cœur de l’intrigue bien sûr, il y est aussi question de pédophilie, et ce, à travers le regard d’une seconde jeune fille de 13 ans, Juliette. 

Un roman donc bourré d’aventures, qui nous laissera par moment sur notre faim tant nous voudrions en apprendre plus et plus vite mais une bonne histoire, bien menée et entraînante. 

Lynks (Février 2018) – 732 pages – 17.90€ – 9791097434137
Couverture
: Sylvie Veyres

Après avoir fait le mur pour aller à un rendez-vous nocturne, Néa, 15 ans, se réveille à demi-embourbée dans les marais locaux. Sur le chemin du retour, l’esprit embrumé, elle tente de rassembler des souvenirs qui lui échappent. D’autant plus qu’une fois chez elle, ses parents, sous le choc, lui apprennent que son absence a en fait duré plus de cinq ans.

C’est désormais une jeune femme qui doit reprendre sa vie là où elle s’était arrêtée, c’est à dire au lycée. Seulement, le fossé avec ses camarades se creusent de jour en jour, pas seulement à cause de l’âge, mais également parce qu’une série d’événements inexplicables la rend différente du lycéen lambda. Et du genre humain…

Maintenant, Néa n’a plus qu’une idée en tête : retrouver la mémoire afin de comprendre ce qu’il lui arrive.

Néachronical de Jean-Vigne, 8.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *