Preacher tome 5 de Garth Ennis et Steve Dillon

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 10.0/10 (1 vote pris en compte)

Preacher – Tome 5/6

La situation se complexifie pour le trio Cassidy, Tulip et Jesse… Les épreuves laissent à penser que Jesse n’aura pas survécu à son dernier combat ce qui laisse Tulip dans un état de détresse avancé. Et cet état de détresse va la pousser dans les bras de Cass… Revenu en ville, et découvrant cette situation, Jesse décide de partir et d’oublier son ancienne vie.

Si ça ne tenait qu’à moi, tous les sacs à merde pleins de haine de la planète, qui pensent qu’ils sont choisis par Dieu à cause de leur couleur, seraient fortement encouragés à la quitter, un homme qui juge les autres sur la couleur de leur peau ne mérite pas d’être désigné comme tel.

Son chemin va l’amener dans une petite ville, Salvation, soumise au joug d’un important homme d’affaire qui ne fait que la considérer que comme un terrain de jeu pour ses employés. Laissant de côté sa traque de Dieu, Jesse va s’investir dans la défense de la ville d’autant que qu’il va retrouver une personne qu’il croyait à tout jamais disparue…

Reprenant les volumes #41 à #53 de l’édition original, cet avant-dernier volume nous rapproche forcément d’un dénouement que nous avons de plus en plus de mal à percevoir : comment Garth et Steve vont ils réussir à clore l’ensemble des intrigues qui continuent à tourner autour des personnages… Je pense entre autres à Tête de Fion qui surfe sur une vague de popularité sans précédent, à l’envoûtement dont est victime Cass, à la traque bien sûr de Jesse mais aussi autour de Starr ou encore le Saint des Tueurs… Et finalement, qui est vraiment cette entité ?

Je trouve que la qualité de cette série ne faiblit pas, ouvrant des portes et n’en fermant finalement que peu mais je ne doute pas que tout cela sera bientôt le cas…

Je reste un peu déçu de ne pas avoir trouvé ici la poursuite du courrier des lecteurs qui permettaient de découvrir une autre facette des auteurs et permettait aussi de voir le public en face de ce comic qui reste de mon avis très différent de ce que nous sommes habitués à lire.

Bien entendu, vous trouverez toujours les ingrédients qui permettent à cette série de se démarquer : de l’humour noir, de la violence et une capacité à ne pas se prendre au sérieux qui est on ne peut plus plaisant à lire !

Urban Comics (Février 2017) – 384 pages – 28.00€ – 9791026811169
Scenariste : 
Garth Ennis
Dessinateur : Steve Dillon

De la brousse texane aux champs de bataille vietnamiens, Jesse Custer poursuit sa traque du fugitif divin. Il est grand temps d’obtenir les réponses aux questions qui le tourmentent depuis si longtemps, mais avant ça, le prêcheur devra passer par la case “retrouvailles” avec une personne importante de son passé, endosser l’étoile de shérif de la petite ville de Salvation et s’opposer à un certain Odin Quincannon, homme d’affaires peu recommandable lié à une branche du Ku Klux Klan.

Preacher tome 5 de Garth Ennis et Steve Dillon, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *