R

Peter Maxwell est un professeur, chercheur aussi, en histoire du petit peuple, du peuple féerique. Lorsqu’il revient sur Terre, après un voyage par téléportation sur une planète où l’on avait parlé de la possibilité de l’existence d’un dragon,être légendaire, contrairement à la plupart des autres créatures féeriques comme les lutin, les trolls, les fée, il est reçu par un inspecteur de police. Non qu’il soit étonné, vu la tournure qu’a pris son voyage, mais très surpris lorsque ce même policier lui apprend qu’il est mort, et que ses amis, un homme néandertalien (ramener du passé par la section histoire de l’université), et un fantôme qui ne sait de qui il est l’esprit ont assisté à son enterrement.
Seulement, il a plus urgent à faire qu’à s’occuper de sa situation. Il doit vendre au plus vite une marchandise à la Terre. De professeur, il a été nommé commercial intergalactique, sans que l’on lui ai laissé le choix.

Un livre vraiment plaisant, ou Clifford D. Simak arrive à mêler non seulement fantasy et Sciences fiction, mais aussi à intégrer tous les symboles de ces deux genres. Téléportation, voyage dans l’espace, voyage dans le temps, terre futuriste, extra terrestre et méchant envahisseur pour la SF. Dragon, lutin, fantôme, magie, dragon pour le merveilleux. Et tout ça simplement, sans forcer.
Le héros, ou plutôt l’anti-héros garde un calme olympien devant les problèmes qui lui tombent dessus, trouvant réconfort dans l’alcool, ou dans les yeux d’une charmante jeune femme mais surtout parmi ses amis. Rien de que plus simple.

Un livre pour le plaisir de la lecture, sans prise de crâne, qui aurait pu être un four tout, mais pas entre les mains de quelqu’un comme Simak.

Réédité chez Denoël en 1993.

Denoël Présence du futur (1971)223 pages ISBN : 2-207-50119-1
Traduction : Barbara Kamir
(1968)
Réédition 1969

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *